L’éducation en Belgique

La Belgique est divisée en deux, d’un côté la région flamande, de l’autre la région wallonne qui est francophone. La région wallonne possède un système éducatif assez similaire à la France et plusieurs universités francophones reconnues. Découvrez sur cette page, toutes les caractéristiques de l’éducation en Belgique.

L'éducation en Belgique

L’école primaire et secondaire

En Belgique francophone, vous pourrez choisir d’inscrire votre enfant dans une école officielle, c’est-à-dire organisée par les pouvoirs publics, dans une école libre ou dans une école privée. Les écoles libres proposent un enseignement religieux et sont gratuites.

La maternelle dure 3 ans et est non obligatoire. A l’âge de 6 ans, les enfants entrent à l’école primaire pour 6 ans :

  • Première primaire (6 – 7 ans)
  • Deuxième primaire (7 – 8 ans)
  • Troisième primaire (8 – 9 ans)
  • Quatrième primaire (9 – 10 ans)
  • Cinquième primaire (10 – 11 ans)
  • Sixième primaire (11 – 12 ans) : Lors de cette dernière année, les enfants passent un certificat d’études de base nécessaire pour accéder à la classe supérieure.

A l’âge de 12 ans, les petits belges entrent à l’école secondaire qui est organisée en deux cycles :

  • Le cycle inférieur: Première secondaire (12 – 13 ans), Deuxième secondaire (13 – 14 ans) et Troisième secondaire (14 – 15 ans)
  • Le cycle supérieur : Quatrième secondaire (15 – 16 ans), Cinquième secondaire (16 – 17 ans), Sixième secondaire (17 – 18 ans)

Comme en France, il est possible de suivre un enseignement technique, artistique ou professionnel. A la fin de leurs études secondaires, les élèves obtiennent le Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur, soit l’équivalent du Baccalauréat français.

Le rythme scolaire

En Belgique, les enfants commence la journée d’école à 8h30 et la termine à 15h20 et ont les mêmes vacances que les élèves français. Le système de notation s’effectue en pourcentage, la moyenne est donc de 50%. Les matières enseignées sont les mêmes qu’en France, cependant, l’apprentissage du néerlandais est obligatoire.

Les études supérieures

Il existe 4 types de cursus en Belgique : les universités, les Hautes écoles (HE), les Instituts supérieurs d’architecture (ISA) et les Écoles supérieures des arts (ESA).

Les universités belges ont adopté le système LMD, licence, master, doctorat ce qui facilite l’équivalence des diplômes au sein de l’Europe. Mais quelles que soit les études que vous souhaitez suivre en Belgique, il faudra obtenir une équivalence de diplôme avant de soumettre son dossier d’inscription. Les frais de scolarité s’élèvent en moyenne à 830€ par an, ce qui est plus élevé qu’en France.

La Belgique a longtemps attiré les étudiants français pour ses études de médecine plus accessibles. Le gouvernement a cependant mis en place un quota par filière pour les étudiants étrangers qui s’élève à 30%. Jusqu’à présent, il y avait 30% d’admis en 2ème année de médecine mais un concours a récemment été instauré dans les 5 universités françaises de médecine. Le taux d’admis en 2ème année devrait donc passer à 20%.

Il existe une trentaine de hautes écoles en Belgique, l’enseignement y est moins théorique et plus professionnalisant. Les domaines d’étude sont larges : agronomie, arts appliqués, économie, paramédical, pédagogie, sociale, technique et traduction-interprétation. Les frais d’inscription varient en fonction du type de cycle, court ou long, ils s’élèvent à 350€ en moyenne par an.

Pour finir, les écoles d’art en Belgique ont la côte auprès des français qui représentent environ 32% des effectifs. Plusieurs domaines y sont enseignés : les arts du spectacle, la BD, l’architecture d’intérieure, les arts plastiques…

Enregistrer