Top des 10 alcools méconnus en France

8 mai 2017, Bryan P

Comme vous le savez, l’alcool est très présent dans la culture française. Si vous voyagez, vous trouverez facilement des bouteilles de vin Sauvignon, Bordeaux, Côtes du Rhône et j’en passe. Champagne, Cognac, Armagnac, Cidre, Pastis… que de noms familiers même pour un étranger. Mais qu’en est-il des alcools étrangers en France ? Voici un top 10 des alcools méconnus en France pourtant populaires dans leur pays.

Alcools inconnus en France

Vous trouverez à travers cette liste des alcools si populaires, parfois même nationaux, dont vous ne reconnaitrez même pas les noms. Et puis, la gastronomie d’un pays passe aussi par son alcool. Sans plus attendre, voici notre top 10 des alcools méconnus en France. Cet article est à lire sans modération.

1. Le Pisco

Le Pisco est un alcool provenant d’Amérique du Sud. Source de conflit entre le Chili et le Pérou depuis des années, chacun revendique sa création. Il est une eau de vie de vin et se boit dans plusieurs situations différentes : soirées, digestif, cocktail… Le Pisco Sour est quant à lui un cocktail composé de Pisco, de jus de citron et, au Pérou seulement, d’une mousse de blanc d’œufs avec une touche de cannelle. Son taux d’alcool varie entre 30 et 40%.

2. Le Rakija

Le Rakija est l’alcool national de nombreux pays comme en Bulgarie, Serbie, Slovénie, Bosnie-Herzégovine, Croatie, en République de Macédoine, en Albanie et au Monténégro. Il est obtenu par distillation de jus de fruits fermentés. Son taux d’alcool est d’à peu près 40% meme si certain Rakija artisanaux avoisinent les…80%.

3. Le Lotoko

Un alcool méconnu mais tristement populaire au Congo où il fait des ravages. De fabrications artisanales, le Lotoko est un alcool artisanal issu de la fermentation de manioc ou de mais. Son taux d’alcool est proche de 50%. Vous ne risquez pas de le voir en France puisque le gouvernement congolais l’a déjà interdit sur son territoire suite aux méthodes de fabrication douteuses. En effet, le Lotoko contient du méthanol mais la population congolaise continue d’en boire.

4. Le Brennivín

Eau de vie islandaise issue de la fermentation de pommes de terre aromatisé au carvi, le Brennivín titre à près de 40% d’alcool. Cet alcool est surnomée « svarti dauði » par les islandais ce qui veut dire « mort noire ».

5. L’Advocaat

L’advocaat est une sorte de liqueur d’orgine néerlandaise. Elle est faite à base de jaune d’œufs, de sucre est d’alcool. Son goût rappelle lègerement celui de l’amande et sa texture ressemble à de la crème liquide. Elle contient en générale 15% d’alcool. Il existe des variantes avec du miel, de la vanille ou encore de la crème fraiche. L’advocaat se boit en dessert, il est meme consommé directement à la cuillère.

alcools méconnus en France

6. Le Koutoukou

Très consommé en Cote d’Ivoire, le Koutoukou est fabriqué via la distillation de bourgeons de feuilles de palmiers. Cet alcool est très prisé mais sa fabrication artisanale, parfois clandestine, le rend dangereux. Ses 50% d’alcool ne réduisent pas le risque.

7. Le Pálinka

Alcool national de la Hongrie, le Pálinka est une eau de vie à double distillation. Le Pálinka peut être produit à base de différents fruits comme la poire, l’abricot, la prune, la cerise et même la pomme de terre… Du fait de ces différentes bases, son titrage peut aller de 30 à 70% d’alcool. Mais vous trouverez du Pálinka à 40 degrés maximum dans le commerce.

8. Liqueur de feijoa

Produite et très appréciée en Nouvelle-Zélande, la liqueur de feijoa est une liqueur se buvant à température ambiente. Son petit goût acidulé et son titrage à 26% ont conquis le cœur des amateurs de liqueurs néo-zélandais. Le plus surprenant vient du fait que le fruit utilisé provient d’Amérique latine. En effet, la feijoa est un fruit à la couleur verte vive et au goût rappelant des parfums comme l’ananas, le coing et la menthe. Un mélange de saveurs qui ravira vos papilles.

9. L’Aquavit

L’Aquavit est une eau de vie norvégienne qui se sert glacée. Elle est consomé avec des poissons gras comme le saumon. Elle est distillée à base de pommes de terre (oui comme la vodka) mais est redistillée par la suite avec des grains de carvi et/ou d’aneth. Elle est par la suite parfumée avec des distillats de coriandre, de cumin ou encore d’anis.

10. Le Bloody Caesar

Le Bloody Caesar (et non le Bloody Mary) n’est pas un alcool à proprement parlé, mais un cocktail. Pourquoi mentionner un cocktail ? Car vous n’avez surement jamais eu l’occasion de le consommer. Mais si vous déménagez au Canada, vous en aurez l’occasion. Ce cocktail est inspiré d’un…plat de spaguettis vongole (sauce tomate et palourdes). Sa composition est en générale à base de vodka, de Worcestershire, de Tabasco, de jus de clamato (jus de tomate et de palourdes) ainsi que du céleri. Il est parfois ornée d’une crabe en guise de décoration.

Partagez cet article: