Travailler en Israël

Vous avez décidez de déménager en Israël et comptez travailler sur place? Très bon choix! Entre son taux de chomage en baisse atteignant moins de 6% et sa forte croissance, tout ça combiné à une inflation maitrisée, le marché de l’emploi en Israël n’a jamais été aussi attractif. Découvrez dans cet article les différentes procédures et informations à savoir pour travailler en Israël.

Emploi en Israël

Il n’est techniquement pas difficile de venir travailler en Israël. Il faut tout de même réaliser quelques procédures.

Procédures administratives pour travailler en Israël

Comme nous vous l’expliquions dans l’article consacré aux visas en Israël, travailler en Israël nécessitera avoir un visa de travail. Il n’est que peu différent d’un visa de travail classique mais prend un certain délai d’obtention.

En réalité, il existe une autre alternative administrative qui réside dans l’obtention de la nationalité israélien. Dit comme cela, on se demande que vient faire le thème de demande de nationalité dans le sujet. Mais nous vous expliquons.
Il existe en effet une loi appelée la loi du Retour vous permettant d’obtenir la nationalité israélienne et donc le droit de travailler dans le pays en toute liberté. Elle stipule que tout individu ayant un de ses grand parents juif obtiendra automatiquement la nationalité israélienne lors d’une demande d’immigration. Vous pourrez évidemment la refuser et opter pour le statut de résident temporaire (5ans) ou permanent (obligations militaires).

Marché de l’emploi en Israël et Recherche d’emploi

Comme nous l’indiquions au début de l’article, l’économie israélienne est au mieux de sa forme en ce qui concerne l’emploi. Le pays compte d’ailleurs le plus grand nombre de startups, créées et aux brevets déposées, par habitant. Le secteur dénombrant le plus de startups restent les sciences de la vie et l’e-santé. Des secteurs modernes et en constante innovation.

Dans un pays parlant 2 langues (hébreu et arabe), il est presque indispensable de savoir parler hébreu. Nous vous conseillez donc de suivre un apprentissage de la langue avant de commencer à postuler.
De même pour votre CV, il est fortement conseillé de le rédiger en hébreu. Vous pouvez aussi le rédiger en anglais mais l’hébreu reste préféré.

Quant à vos diplômes, s’ils ont été obtenu à l’étranger, vous allez devoir demander une équivalence. Chaque équivalence est différente en fonction du secteur mais la procédure reste la même:
1. Faire traduire et certifier le diplôme par un notaire israélien
2. Faire certifier le niveau d’étude par le ministère de l’éducation.
3. Enfin, adressez vous au ministère du domaine correspondant à votre diplôme

Après avoir préparer tout ça, il ne vous reste plus qu’à réaliser votre recherche d’emploi. Tout comme en France, il est conseillé de recherché via son propre réseau et certains sites internet spécialisés. C’est là que la maîtrise de l’hébreu vous sera très utile car la plupart des offres seront rédigées dans cette langue.

Certains secteurs sont réellement plus prometteurs pour travailler en Israël. En effet les secteurs porteurs sont la télécommunication, la technologie, l’industrie (aéronautique, automobile, technologie médicale et pharmacie) et l’informatique.
Le secteur du tourisme, l’agriculture, et la restauration sont les secteurs employant le plus d’étrangers.
Enfin les secteurs de la protection, surveillance et anti terrorisme sont aussi des secteurs très importants en Israël.

job en Israël

Conditions de travail en Israël.

En Israël, l’embauche a été simplifié pour laisser le plus de rapidité et de flexibilité possibles aux différents employeurs. C’est pour cela qu’il ne faut pas perdre trop de temps dans votre recherche pour travailler en Israël.
Si l’embauche est plus facile qu’en France, le licenciement l’est lui aussi.

Dans un premier temps, assurez vous d’avoir un contrat signé à la main. En effet, les termes d’un contrat sont souvent complexes, même pour les israéliens. De ce fait, il est nécessaire d’avoir une preuve écrite être géré par le code du travail.

En général, l’emploi commence par une période d’essai de 3 mois. L’employeur sera obligé de cotiser pour votre retraite pendant cette période.

En terme de conditions de travail, le nombre d’heures maximal par semaine est de 43 heures. Au delà, l’employeur vous payera comme des heures supplémentaires à un tarif plus élevé.
Le salaire minimum est de 4825 ILS (Shekel israélien) par mois soit 1254€.
L’employeur a aussi l’obligation de vous accorder une période de repos minimale de 36 heures d’affilées par semaine.
Le travail de nuit est très réglementé et limité (de 22h à 6h).

Enfin, nous vous disions plus haut que le licenciement est généralement plus facile qu’en France mais il existe des cas presque interdits. Ils concernent le licenciement pour raisons de grossesse, de maladie ou de service militaire.

Une culture différente de la nôtre

Travailler en Israël vous demandera de vous adapter à une culture bien différente de la notre.

  • Le tutoiement: En hébreu, la notion de tutoiement n’existe pas. Ne soyez donc pas surpris d’être rapidement tutoyer par l’ensemble des employés quelque soit votre niveau dans la hiérarchie.
  • Un comportement plus familial et franc: Il arrive parfois d’entendre dire que les israéliens ne sont pas très polis ou « ne manquent pas de culot ». En réalité ce n’st pas vraiment ça. Il est simplement vrai qu’un israélien aura tendance à dire ce qu’il a à dire et ne « tourneras pas autour du pot. De plus, le tutoiement et la franchise leurs donnent une aspect parfois trop familial. Il ne faut pas être trop susceptible dans ce cas là.
  • Une curiosité envers les étrangers: Le caractère direct est d’autant plus flagrant envers les étrangers. En effet, un israélien vous écoutant parler en hébreu ou en anglais avec un accent ou quelques difficultés vous demandera directement votre origine. Ce n’est en aucun cas une critique. Il sera simplement curieux de vos origines et des raisons pour lesquelles vous êtes dans le pays. Un premier contact commence couramment par une discussion sur votre pays d’origine.
  • Très grand respect des religions: Dans un pays pratiquant majoritairement le judaïsme, le christianisme et l’islam, le respect des religions est primordial. Ne critiquez jamais une pratique ou une habitude en référence à la religion. Si vous êtes amener  à manager, respectez bien les cultes de chacun et leur demande sur les fêtes et évènements à caractère religieux.
  • Une légère susceptibilité: paradoxalement à leurs caractère assez familiale, les israéliens ont tendance à se vexer assez rapidement. Il est par exemple déconseiller de refuser un café quand votre collègue veut vous l’offrir. Bien évidemment, si vous ne pouvez pas boire de café ou quelconque chose du genre, n’acceptez pas. Mais essayez peut être de l’orienter vers quelque chose que vous pouvez consommer (un thé par exemple).
  • Pas de serrage de main ou de bise : En Israël, il est plus de coutume de dire « shalom nishma » (Bonjour, comment ça va?) que de serrer la main ou faire la bise.
  • Tenue: Les israéliens ont tendance à laisser le costume cravate au placard pour adopter la chemise manches courtes voir le teeshirt. Même certains ministres adoptent cette tenue. En effet c’est d’abord pour des raisons climatique, la chaleur, mais surtout dans leur caractère plus « relax ».
  • Les conflits, disputes: Comme nous le disions plus haut, les israéliens ont tendance à être très francs et directes. Et ça n’empêche pas de générer des conflits et disputes. En règle général le conflit implique de plus en plus de monde de l’extérieur et se termine grâce à la personne qui réussira à « calmer tout le monde ».
  • Egalité des sexes: Dans un pays assez machiste sur l’idée des capacités d’une femme, il existe un comportement paradoxal. Une femme ayant travaillé et gravie les échelons obtiendra plus de respect qu’un homme. Donc mesdames, ne vous inquiétez pas, vous obtiendrez un grand respect de la gente masculine si vous travaillez en Israël. N’hésitez d’ailleurs pas à le rappeler si un homme vous fait une remarque, il changera directement sont comportement.