Le système d’éducation Italien

L’Italie est un pays qui fait rêver, il y a là bas la mer, les montagnes, un héritage culturel très riche, une cuisine très réputée et bien d’autres critères qui font de ce pays un pays exceptionnel et c’est sûrement ceci qui vous pousse à déménager en Italie. Cependant si vous voulez vous scolariser ou scolariser vos enfants, vous vous demandez sûrement à quel point le système d’éducation Italien est différent du système d’éducation français. Cet article va vous permettre d’avoir une vue générale mais claire sur les différentes étapes scolaires, les prix, les démarches à suivre…

Etudier en Italie

Informations générales sur le système d’éducation Italien:

Le système d’éducation Italien est structuré par le Ministère de l’instruction publique pour le primaire et le secondaire et par le Ministère de l’université et de la recherche pour les études supérieures. De plus, l’école publique est obligatoire de 6 à 16 ans.

Système d’éducation Italien:

Voici un tableau général sur le système d’éducation Italien, chaque niveau d’étude sera expliqué plus en détail par la suite:

AgeNiveau
3 à 6 ansEnseignement préscolaire
6 à 11 ansEnseignement primaire
11 à 19 ansEnseignement secondaire
19 à 14 ansEnseignement supérieur

Crèche et école maternelle:

Les crèches (asili nido) accueillent les enfants de 3 à 4 ans. Le fait qu’elles ne soient pas obligatoires les rend selon les établissements particulièrement chères .

L’équivalence des maternelles en France, les écoles de l’enfance (scuole dell’infanzia) reçoivent les enfants de 3 à 6 ans. Celles-ci sont aussi payantes, il existe des écoles privées payantes mais les enfants sont en règle générale inscrits dans les maternelles publiques et payantes.

Le prix des crèches et des maternelles dépend des revenus que vous percevez.

 Ecole primaire:

L’enseignement primaire en Italie à une durée de cinq ans et à pour but de donner aux enfants des connaissances générales dans les matières suivantes: Italien, mathématiques, histoire, géographie, EPS et une deuxième langue.

Les enfants ont en moyenne 200 jours d’école par an durant le primaire et environ 30 heures de cours par semaine, de 8h à 16h du lundi au vendredi. L’école prévoit aussi 2 semaines de vacances pour Noël et 1 semaine pour les vacances de Pâques.

Ecole secondaire:

L’école secondaire est divisée comme en France en deux avec le collège d’une part et le lycée d’autre part. Le système d’évaluation est un système décimal, en d’autre termes les notes sont données sur une échelle de 1 à 10. Pour passer une matière, les enfants doivent avoir une moyenne de 6 aux évaluations finales. Une période de rattrapage à lieu chaque début d’année scolaire pour ceux qui n’ont pas eu la moyenne réclamée durant l’année scolaire précédente.  Tout comme en France, si même après les rattrapages l’élève n’a pas été jugé apte à passer il se peut que celui-ci redouble.

Au collège (la scuola secondaria di primo grado), les cours sont assurés du lundi au samedi tous les matins jusqu’à 13h. Celui-ci ne dure que 3 ans: prima media, seconda media et terza media (correspond respectivement en France à la sixième, cinquième et quatrième). A la fin de ce cycle, les enfants doivent passer un examen national (licenza media = brevet des collèges) pour pouvoir être admis au lycée.

L’enseignement secondaire, qui dure 5 ans, est divisé en trois filières différentes:

  • La filière générale: De nombreux lycées spécialisés dans différentes matières proposent aux étudiants  de suivre le cursus de leur choix: liceo classico, liceo scientifico, liceo linguistico, liceo delle scienze umane (lycée de sciences humaines), liceo artistico, liceo musicale e coreutico (lycée de la musique et de la danse)
  • La formation technique: Les instituts techniques (istituti tecnici) offrent aux étudiants une formation spécialisée dans les secteurs économiques et technologiques
  • Les instituts professionnels: on leur équivalent chez nous et mène à la licence professionnelle en France

A la fin de l’enseignement secondaire, les étudiants doivent passer un examen d’état (maturita) pour achever ce cycle et pouvoir poursuivre leurs études en universités.

Le système d'éducation Italien

Université:

Pour s’inscrire à l’université en Italie, l’étudiant doit faire les démarches directement auprès de l’université de son choix pour en connaitre les procédures d’inscription. Il existe en Italie différentes universités: les universités généralistes, les écoles polytechniques et les écoles privées supérieures spécialisées. Il y a dans ce pays un total de 68 universités publiques et 20 universités privées.

En tant qu’étudiant français, si vous désirez vous inscrire dans une université Italienne, tout comme en France il faut avant tout avoir le Baccalauréat en poche. De plus il faut un niveau d’Italien suffisamment bon pour pouvoir suivre des cours d’école supérieure.

Si vous avez les conditions requises voici ci-dessous les étapes à suivre pour être admis dans l’université de votre choix:

  • Dans un premier temps il faut prendre contact avec le Consulat d’Italie et comme mentionné précédemment avec la ou les universités de son choix
  • Suite à ça, il faut constituer un dossier de candidature avec les documents suivants: diplômes scolaires certifiés et traduits par un traducteur professionnel, relevés de notes et déclaration de valeur du diplôme

Pour ce qui est des preuves d’identités et des visas, les ressortissants de l’UE n’auront pas besoin de visa, seul un passeport ou une carte d’identité suffit mais une fois sur place il faut s’enregistrer auprès du service de police le plus près de son lieu de résidence.

Finalement voici quelques informations pratiques sur les universités en Italie:

  • les frais universitaires en Italie sont relativement les mêmes qu’en France, mais il faut tout de même compter des frais d’inscription plutôt élevés (approximativement 1 500€) pour les écoles publiques. Les écoles privées ont un barème tarifaire qui varie en fonction  de votre revenu
  • vous pouvez bénéficier de bourses de différentes sources: du gouvernement Italien, des entreprises du  pays, de l’université…Tout dépend de votre filière, il faut se renseigner directement auprès de l’école pour qu’elle vous aide dans votre démarche
  • différentes sortes de logements existent: cités universitaires, logements publics, locations privées, dortoirs…