Les visas en Israël

Dans la plupart des cas, pour vivre en Israël, un visa est nécessaire. Il est important de connaître les conditions d’obtention et de choisir le visa adapté à votre situation. Afin de vous aider dans votre démarche, Sirelo vous fournit les informations nécessaires sur les visas en Israël.

Les visas en Israel

Les types de visas en Israël

Les ressortissants français peuvent séjourner jusqu’à 3 mois en Israël sans avoir besoin de visa, seul un passeport ayant une validité de plus de 6 mois est nécessaire. Vous n’aurez cependant pas le droit de travailler sans permis de travail.

  • Visa d’étudiant A/2 : Ce visa est destiné aux étudiants étrangers souhaitant étudier dans un collège, un lycée ou un établissement d’enseignement supérieur en Israël. Il est accordé pour une durée maximale d’un an mais un renouvellement sur place est possible. Il faudra joindre une lettre d’admission de l’établissement scolaire ainsi qu’une somme de 42€.
  • Visa d’étudiant MASSA : Cet autre type de visa est destiné aux étudiants qui participent au projet Massa. Ce dernier permet aux étudiants d’obtenir une bourse et de passer plusieurs mois en Israël en tant que stagiaire ou bénévole. Le visa Massa est délivré gratuitement et nécessite le document de confirmation de la bourse.
  • Visa A/3 pour le clergé : Destiné aux ecclésiastiques, ce visa ne peut être délivré que par le Ministère de l’Intérieur et nécessite l’invitation d’une institution religieuse israélienne.
  • Visa A/4 pour époux et conjoints : Le visa A/4 est accordé aux épouses/maris et aux enfants mineures du titulaire d’un visa A/2 ou A/3. Il est renouvelable chaque année mais ne permet pas aux détenteurs de travailler en Israël.
  • Visa de travail B/1 : Ce visa permet d’exercer une activité professionnelle en Israël pour une durée déterminée. Il est accordé par le Ministère de l’Intérieur et doit être prolongé sur place car la durée initiale du visa est de 30 jours. Sa durée maximale ne peux dépasser 27 mois. Après cette période, il vous faudra sortir du pays et refaire une demande de visa avant d’y pouvoir entrer de nouveau. La demande devra être effectuée par l’entreprise d’accueil en Israël auprès du Ministère de l’industrie du commerce et du travail. La procédure d’obtention de ce visa est assez longue, comptez entre 2 et 3 mois.
  • Visa pour visiteurs B/2 : Il est accordé aux personnes souhaitant séjourner en Israël pendant plusieurs mois pour visiter le pays ou pour des réunions professionnelles. Ce visa nécessite plusieurs documents justificatifs (bulletins de salaire, réservation d’hôtel…) et une somme de 21€. La durée du séjour sera déterminée par la Police des Frontières.

Pour toutes les demandes de visa, il faudra se rendre en personne à l’ambassade d’Israël.

La Loi du Retour

Les juifs de France sont de plus en plus nombreux à immigrer en Israël. En effet, la Loi du Retour qui donne le droit aux juifs d’autres nationalités d’immigrer en Israël, facilite grandement les démarches. Le gouvernement israélien considère qu’une personne née d’une mère juive ou qui s’est convertie à la religion juive, a le droit d’immigrer en Israël. Chaque dossier sera examiné par un représentant diplomatique qui procédera à la vérification des candidats. Pour être conseillé et entamer votre démarche d’immigration, vous pouvez contacter l’Agence Juive.

Enregistrer