Travailler en Italie

Travailler en Italie en attire plus d’un, que ce soit pour la variétés des paysages, la nourriture, la culture, le climat, l’histoire du pays…l’Italie est une destination touristique très prisée. Mais qu’en est-il de travailler là bas? Quels secteurs d’activités sont les plus intéressants en Italie? Travailler en Italie peut vous permettre d’étendre vos horizons et d’apprendre une culture différente et même si le taux de chômage reste élevé à un taux de 12.4%, les opportunités de travail n’en sont pas moins importantes. Dans cet article vous trouverez les informations générales pour travailler en Italie suite à votre déménagement dans ce pays.

Le travail en Italie

Emploi temporaire ou permanent:

Tout d’abord, aucun visa n’est exigé pour travailler en Italie pour les ressortissants de l’EU, la carte d’identité suffit. Seul les personnes résidant en dehors de l’EU devront faire les démarches nécessaire pour s’en procurer un. D’après la Commission Européenne, les citoyens Européens on le droit de:

  • Se déplacer dans tout l’Europe sans avoir besoin d’un Visa
  • Rester dans le pays Européen choisi même après la fin de l’emploi

Il est quand même obligatoire de s’inscrire auprès des services de sécurité publique de son lieu de résidence dès que vous aurez emménagé en Italie.

De plus, comme mentionné précédemment le taux de chômage en Italie est un des plus élevés d’Europe cependant, si vous possédez de bonnes qualifications professionnelles, une bonne connaissance de la langue, trouver un emploi ne devrait pas être difficile.  Parler anglais pourrait aussi vous être d’une grande aide, en effet les Italiens ont en général un niveau d’anglais plutôt bas alors il n’est pas rare que des entreprises recherchent des personnes avec un très bon niveau dans cette langue.

Pour les emplois temporaires, que vouliez trouver un emploi  sous le soleil ou dans les montagnes, l’Italie à de quoi vous satisfaire. En plus des petits boulots dans les plantations vous pourriez avoir des opportunités dans le tourisme ou l’enseignement surtout si vous parlez plus d’une langue.

Business étiquette:

Les Business étiquettes en Italie sont quelque peu différente de la France. Alors que les salutations avec les personnes proches se font avec deux bisous sur chaque joue, au travail les gens se serrent la main. Mais cela ne change pas vraiment de la France.

Cependant la famille étant très importante en Italie, obtenir un job via sa famille est très commun. Ceci amène à des entreprises un peu chaotiques dû à l’absence de formalités et leur caractère très amical et chaleureux.

La ponctualité pour un entretien d’embauche est primordiale même s’il n’est pas rare pour les Italiens d’arriver 5 ou 10 minutes en retard.

Les journées de travail s’étendent en général de 8h à 17h avec une coupure de deux heures entre 14h et 16h pour manger et faire une petite sieste.

Finalement, il est courant d’échanger ses cartes de visites pendant des meetings ou des événements.

Les secteurs qui recrutent:

Même avec la crise, pas mal de secteurs se défendent très bien et continuent à recruter. Voici une liste non exhaustive des secteurs qui recrutent le plus: la mécanique, les biens d’équipement industriels, l’alimentaire, l’ingénierie, les métiers de bouche, l’enseignement, le secrétariat, l’informatique, le commerce, le contrôle de gestion, la comptabilité, l’assistance à la clientèle…

Travailler en Italie

Trouver du travail:

Trouver un travail en Italie se fait majoritairement par relations, avec le bouche à oreille. Cependant, il est tout à fait possible de trouver un travail par annonces (journaux ou internet) ou par le bureau d’emploi.

Vous pouvez voir ci-dessous une liste de sites pour vous aider à trouver du travail:

  • Cambio Lavoro
  • Cliccalavoro
  • Cliclavoro
  • EURES
  • Lavorare

Comme pour la France, il est important de faire un CV et une lettre de motivation. De plus, sauf indication contraire, il est essentiel de faire traduire son CV et ses diplômes en Italiens. Le CV doit contenir les informations mentionnées ci-dessous:

  • l’état civil
  • la formation
  • l’expérience professionnelle
  • les langues pratiquées
  • une rubrique « divers »
  • la phrase « autorizzo il trattamento dei miei dati personali ai sensi della legge 675/96 » en bas du CV qui signifie « j’autorise le traitement de mes informations personnelles selon la loi 675/96 »

Finalement, le salaire moyen en Italie est de 1100 à 1200€ par mois environ sans salaire minimum. La durée légale du travail est de 40 heures par semaine, les journées durent au maximum 10 heures. Les travailleurs ont le droit à deux jours de repos par semaine. Pour ce qui est des congés payés, les travailleurs ont le droit à une semaine par an minimum et jusqu’à 4 semaines par an pour les salariés mais tout ceci dépend bien évidemment de votre contrat.

De plus, travailler en Italie voudra aussi dire payer ses impôts en Italie, un article sera bientôt disponible en ligne sur ce sujet!