[Déménagement] Comment bien faire ses cartons, l’emballage

16 janvier 2018, Bryan P

Comme nous vous le disions dans les démarches à faire lors d’un déménagement, l’emballage des biens commencent au moins un mois à l’avance. Mais sachez qu’un emballage ne se fait pas à la légère. En effet, faire ses cartons nécessite une certaine organisation et de simples conseils peuvent tout changer. Voici donc nos conseils pour bien faire ses cartons.

Les indispensables de l’emballage

Avant toute chose, emparez-vous du maximum de vieux journaux, papier, cartons (non utilisables)… Le papier bulle peut être très utile aussi.
Concernant le scotch, pensez à des scotchs spéciaux, résistants et larges. De plus, n’oubliez pas de vous munir d’un ou plusieurs feutres de type marqueurs.
Les cartons peuvent être récupérés à droite à gauche mais ne choisissez que des épais, solides et qui peuvent se fermer.

Petite astuce: Avant de fermer définitivement le carton, agitez-le (légèrement!) afin de vérifier si les biens ne s’entrechoquent pas. Au moindre bruit, assurez vous de remplir les espaces.

Prendre son temps

Patients vous serez, meilleur l’emballage sera… Triez vos biens, faites des listes, notez le type de bien dans chaque cartons et numérotez les cartons: Livres 2/3, Cuisine 3/4 …

Emballer sa vaisselle et le fragile

Les cartons contenant les objets fragiles ne doivent pas avoir d’espaces vides. Comblez tout les espaces vides avec du papier que vous froisserez avant. Bien entendu, du papier bulle est recommandé. Vous pouvez utiliser des morceaux de cartons pliés pour combler les espaces. Dans le cas de verres, remplissez les de papier aussi. Enfin, sachez qu’il existe des cartons spéciaux pour la vaisselle. Renseignez vous auprès de votre déménageur ou rendez vous dans des magasins comme Castorama, Leroy Merlin

Petit astuce: Ecrivez « Fragile » sur les cartons.

Bien fermer ses cartons

Quel conseil stupide vous direz nous! Mais sachez qu’il y a une méthode pour s’assurer que son carton ne s’ouvre pas. Et non, il ne faut pas entrecroiser les fermetures (les battants) ! Cela n’augmentera que le risque de s’ouvrir en le prenant par dessus.
Optez plutôt pour une fermeture classique et poser du scotch sur toute la longueur. De plus, vous pouvez ajouter 2 à 3 bandes d’adhésif sur la largeur, d’un côté à l’autre.

Petit astuce: Si vous le pouvez, coincez une ficelle séparant les deux bords du cartons. Posez le scotch par dessus sur la longueur. Vous n’aurez pas besoin de cutter pour ouvrir vos cartons. Un coup sur la ficelle et le tour est joué, vos biens seront épargnés de toute lames.

Prenez garde au poids des cartons

Même si réduire le nombre de cartons réduit aussi le volume, sachez qu’un carton trop lourd n’est pas recommandé non plus. En effet, même si certains cartons peuvent supporter 30 Kg, nous vous conseillons d’aller jusqu’à maximum 15-20 Kg.

Petite astuce: Utilisez un système de notation comme « + » , « ++ » , « +++ » pour le poids de vos cartons. Avec ce petit détails, il sera plus facile de savoir quels cartons doivent être placés en dessous via un simple regard. Pas la peine de vous casser le dos pour vérifier chaque carton.

Et pour la Télé, l’ordinateur…la machine à raclette?

Emballer ce genre ne biens nécessite des cartons adaptés. C’est pour cela que l’on conseille le plus souvent de garder les cartons d’origine. Cependant, des cartons adaptés existent. Renseignez-vous auprès de votre déménageur.

Petite astuce: Evitez l’emballage en papier bulle recouvert de scotch. En effet, ce type d’emballage n’offre que très peu de protection et encore moins pour tout ce qui est écran…

Optez pour des solutions faites maison

Attention, nous ne parlons pas ici de bricolage ou de « à peu près ». Nous vous donnons ici des astuces viables.

  1. Remplacez le papier bulle par des serviettes ou des torchons.
  2. Scotchez les portes de votre microondes ou de vos meubles.
  3. Pour l’astuce numéro 2, utilisez du scotch de bandage (que l’on met sur un pansement) en « papier ». Cela évitera les traces de colle et d’abimer le bien.
  4. Renseignez vous auprès de votre alentour pour récupérer des cartons, du scotch, des journaux : voisins, amis, employeur (pourquoi pas?), Facebook…
Partagez cet article: