La santé en Irlande

Vous comptez vous installez en Irlande? Quelle bonne idée! Mais avec tout ces pubs et l’Irish coffee, il faudra penser à votre santé. Plus sérieusement, il est important de savoir que, malgré que l’Irlande fasse partie de l’Europe, vous devrez changer de sécurité social pour passer au système de santé irlandais.

la santé en Irlande

Nous vous le disions plus haut, l’Irlande fait partie de l’Europe. Il est donc assez simple de changer de régime de santé. De plus la France et l’Irlande ont signé de nombreux accords pour permettre un changement plus facile. En principe, tout travailleurs français en Irlande se doit d’adhérer au régime de santé irlandais.

La santé en Irlande, la carte de santé européenne

Pour tout séjour de courte durée en Irlande, il vous faudra avoir une carte de santé européenne. Cette dernière vous permet d’être pris en charge gratuitement pour tout problème de santé. Mais celle-ci est à durée limitée et concerne plus les voyageurs.
Elle se demande une quinzaine de jours avant le départ sur votre compte privé Ameli. Dans le cas d’un départ anticipé, une attestation provisoire vous sera délivrée.

Le système de santé irlandais, un système basé sur les cotisations

Le système de santé irlandais est divisé en catégories elles même réparties en fonction des cotisations PRSI (Pay-Related Social Insurance) que vous apportez. Autrement dit, si vous venez d’arriver en Irlande, vous ne pourrai bénéficier d’une assistance médicale gratuite. En effet, il vous faudra patienter un an pour pouvoir prétendre être résident en Irlande et cotiser.

S’enregistrer auprès de l’administration et cotiser

Si vous commencez tout juste à travailler en Irlande, il faudra vous rendre au plus vite dans un centre de sécurité social appelé Social Welfare Local OfficeUne fois sur place, vous devrez demander un Personal Public Service Number -PPS qui est notre numéro de sécurité pour nous en France. Pour l’obtenir, les pièces suivantes sont à présenter:

  • Une pièce d’identité en cours de validité : passeport ou carte d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • photos d’identités

La page dédiée du Service d’informations au citoyens vous apportera toutes les informations nécessaires quant aux différents centres d’enregistrement disponibles. La page est cependant rédigée en anglais.

Le système de santé irlandais en quelques mots

Contrairement au système français, le système de santé en Irlande ne présente pas de régimes de sécurité social spéciaux à certaines catégories. Tous les travailleurs sont donc inscrits au même régime de sécurité social.

Quant à l’organisation du système de santé irlandais, c’est le Ministère de la protection sociale (Department of Social Protection) qui est responsable de toute la protection sociale (maladie, invalidité, maternité, chômage, aides sociales…).  Mais pour tout ce qui concerne les soins, c’est le Service de la santé publique (Health Service Executive) sous la tutelle du Ministère de la Santé (Department of Health).

Comme nous vous le disions précédemment, le système de santé irlandais est financé par les cotisations. Le taux cotisé dépendra de plusieurs paramètres tels que le secteur concerné et est catégorisé en 11 catégories. Pour plus d’informations sur ces catégories, nous vous invitons à consulter le site du Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale – CLEISS.

assurance santé internationale

La couverture sociale en Irlande

Il existe une grosse différence de couverture en fonction des ressources que vous possédez. Pour faire court, les plus « démunis » se verront posséder une carte médicale assurant la gratuité de la plupart des services de santé. Pour les autres, certains frais seront à votre charge. On parle alors d’éligibilité. Voici donc les 2 différentes éligibilités.

La pleine éligibilité

Plusieurs conditions sont à avoir pour accéder à la pleine éligibilité,  full eligibility.  Si vous faites partie de cette catégorie, vous recevrez la carte de santé. Elle permet, entre autre, de consulter un médecin gratuitement. En possession de cette carte, vous serez redevable d’une participation de 2,50 € par médicament prescris dans la limite de 25€ mensuels.

La première condition fait généralement référence aux ressources. Puis l’age est aussi important. En effet les conditions de ressources sont différentes si la personne est agée de plus de 70 ans ou non. Voici les conditions en fonction des revenus hebdomadaires:

  • Pour les personnes de moins de 70 ans :
    – 184 € pour une personne vivant seule, ou 266,50 € pour un couple marié ou un parent isolé (personnes âgées de moins de 66 ans)
    – 201,50 € pour une personne vivant seule, ou 298 € pour un couple marié ou un parent isolé (personnes âgées de 66 à 69 ans).
  • Pour les personnes de plus de 70 ans :
    – 500 € pour les personnes vivant seules, ou 900 € pour les personnes en couple

Le système de santé irlandais est aussi très dédié aux étudiants. En effet, tout étudiant de 16 à 25 ans dépendants financièrement de leurs parents, ainsi que ceux indépendants financièrement de leurs parents mais moyennant un certain seuil, sont automatiquement couvert au titre de pleine éligibilité.

Tout possesseur de la carte médical est exempté de la plupart des frais médicaux, hospitalisation et soins dentaires inclus. A noter, les soins dentaires sont tout de même limités.

L’éligibilité « partielle »

Pour tous ceux ne répondant pas aux conditions de pleine éligibilité, vous serez alors couvert par le système dit d’éligibilité partielle (limited eligibility). Vous l’avez compris, cette éligibilité concerne la majorité des personnes en Irlande.

Dans ce cas d’éligibilité, les frais de consultations chez le médecin seront à votre charge. Quant aux frais de médicaments perçus en pharmacies, vous pourrez bénéficier d’une prise en charge au delà de 144€ par mois. Pour recevoir cette prise en charge, vous devrez adhérer au Drugs Payment SchemeNe vous fiez pas au mot Drugs (traduit par drogues), rien n’est illégal. L’adhésion se fait directement en pharmacie.

L’hospitalisation

Si vous vous rendez à l’hôpital public pour recevoir des soins sans prescriptions médicales ou en urgence, vous devrez alors payer une somme forfaitaire de 100€ lors de la première visite. Cette somme ne sera pas à payer par la suite, même dans le cas d’un suivi médical. Cette mesure ne concerne pas les femmes enceintes.

Dans le cas d’une hospitalisation sur plusieurs jours, il vous faudra débourser en principe 80 € par nuit en chambre commune. Le cout maximum est de 800€ en 12 mois consécutifs. En cas d’hospitalisation de longue durée, votre participation sera au maximum 175€.

Les soins dentaires

Le système de santé irlandais est assez dur concernant les frais dentaires. En effet, l’intégralité des frais sera à votre charge.
La seule exception concerne les enfants de moins de 6 ans ainsi que les élèves d’écoles publiques jusqu’à 16. Et bien évidemment, les possesseurs de la carte médicale sont exemptés de frais.

Nous vous conseillons aussi de jeter un coup d’oeil sur le site du CLEISS qui dédie une page entière sur le système de santé irlandais. Cette page vous apportera des précisions plus importantes sur certain cas précis.