Travailler en Algérie

Si vous souhaitez déménager en Algérie et y travailler cet article vous fournira toutes les informations générale nécessaires avant de commencer votre expatriation. Pays avec un taux de chômage plutôt élevé (9.7%) les chances de trouver un travail en Algérie. sont tout de même positives. Cet article traite des différences culturelles avec la France du point de vue professionnel, des étapes à suivre pour postuler en Algérie, des secteurs qui recrutent le plus…

Le travail en Algérie

Emploi temporaire ou permanent:

L’Algérie est la quatrième puissance économique d’Afrique avec un avantage bien connu de tous: le pétrole. Cette matière fossile en attire plus d’un et se révèle être une source économique immensément importante qui permet de créer beaucoup de job dans ce domaine.

Si vous avez de bons diplômes, il n’est pas rare que les entreprises situées en Algérie proposent des postes à responsabilités aux étrangers. Le niveau minimum requis pour pouvoir travailler en Algérie est celui de technicien. La réglementation interdit aux employeurs d’offrir un travail à un ressortissant étranger si celui ci à un niveau inférieur à celui de technicien.

Pour pouvoir postuler en Algérie il est obligatoire d’avoir un visa de travail et un permis de travail (ou une autorisation de travail temporaire), il est donc préférable de postuler au préalable, avant de quitter la France car une demande de visa peu prendre du temps.L’obtention des documents sera expliquée un peu plus loin dans cet article.

Business étiquette et culture:

L’âge minimum pour travailler en Algérie est de 16 ans avec un salaire minimum de 18 000 dinars algériens. Le nombre légal d’heures de travail par semaine est de 40 heures. Les heures supplémentaires sont généralement rares. Les employés ont le droit a deux jours et demi de congés par mois (donc 30 jours de congés par an).

Contrairement à la France le jours de repos par semaine est le vendredi et certains commerces décident de fermer le jeudi aussi pour avoir un weekend entier de deux jours.

Pour pouvoir espérer à un CDI vous devrez passer par une période d’essai de six mois maximum mais celle-ci peu être étendue jusqu’à 12 mois pour les postes à très haute responsabilité. Pour ce qui est des CDD, ceux-ci ne peuvent dépasser 36 mois successif.

En tant que salarié en Algérie, vous aurez le droit à la sécurité sociale et donc à des assurances sociales couvrant toutes sortes de choses: maladies, maternité, invalidité…

Comparé à la France, il n’existe pas d’indemnité de chômage mensuelle si vous êtes totalement professionnellement inactif. Le terme ‘chômage’ s’applique seulement si vous êtes incapable de travailler pour une période bien déterminée suite à un accident ou autre problème de santé.

Cependant la règle n’est pas la même en cas de licenciement. En effet, l’état a prévu une indemnisation, celle-ci équivaut à un mois de salaire par année de travail accompli au sein de l’entreprise. Cette indemnité est versé en une seule fois.

L’âge de la retraite en Algérie est de 55 ans pour les femmes et 60 ans pour les hommes.

Travailler en Algérie

Le secteurs qui recrutent:

L’exploitation du pétrole est un grand atout pour l’économie algérienne, si vous avez de l’expérience dans ce domaine d’activité vous pouvez inévitablement trouver un travail dans cette branche. De plus les ressortissants étrangers sont en général très bien vu en Algérie surtout si vous avez un diplôme de haut niveau. Vous pouvez facilement trouver des annonces pour des postes à responsabilités.

Les secteurs de la santé et de l’enseignement sont aussi des secteurs en plein croissance qui recrutent beaucoup.

Trouver un travail:

Pour chercher du travail vous pouvez commencer directement en France sur internet, de nombreux sites internet existent où vous pouvez directement postuler comme: emploialgerie, emploitic, indeed, nrecrutic, career-algerie, fibladi…

Si vous cherchez un travail directement sur place les journaux peuvent aussi être une solution très rapide. Vous pouvez aussi vous adresser à la chambre française de commerce et d’industrie en Algérie.

Documents réclamés pour trouver en travail en Algérie:

  • Visa de travail: documents réclamés pour la demande: le formulaire de demande dûment rempli, un passeport d’une validité d’au moins six mois (avec copie), deux photos d’identité récentes en couleur, une attestation d’assurance
  • Permis de travail: il a une validité de deux ans. voici la liste des documents à fournir pour l’obtenir: une fiche de renseignement, des copies certifiées des diplômes et tout autres documents prouvant vos qualifications professionnelles,  un exemplaire du contrat de travail signé, deux photos d’identité, une copie des certificats médicaux