Le système de santé en Espagne

Lorsque l’on déménage à l’étranger, avoir un bon système de santé c’est important. Le système de santé espagnol se classe 18ème meilleur système de santé de l’OCDE, soit 7 rangs derrière la France, pénalisé par l’importance de son système privé.

Système de santé en Espagne

Les expatriés en Espagne ont le choix entre trois types de régimes de santé : le système de santé espagnol, Systema Nacional de Salud (SNS), le SNS en combinaison avec une assurance complémentaire privée ou une assurance internationale.

Le système de santé public en Espagne, SNS

Le système de santé en Espagne est presque entièrement financé par l’impôt. Il se caractérise par une forte décentralisation où chaque région jouit d’une large autonomie.

Qui peut en bénéficier ?

Si vous travaillez pour une entreprise espagnole ou que vous êtes un travailleur indépendant en Espagne, alors vous devez obligatoirement adhérer à la SNS.

Si vous êtes marié alors votre conjoint est également couvert par votre carte et votre numéro de sécurité sociale. Il en va de même pour toutes les personnes que vous avez à votre charge comme les enfants de moins de 16 ans.

Si vous êtes retraité et que vous ne contribuez pas au système de santé en Espagne, vous devrez attendre 12 mois pour pouvoir bénéficier du SNS. Vous pouvez tout de même faire le choix d’un dispositif gouvernemental exceptionnel durant ce laps de temps ; le Convenio Especial qui coute 60 euros par mois pour les moins de 65 ans et 157 euros par mois au-delà.

Les procédures administratives

Il vous faudra vous inscrire auprès de votre centre de santé local. A l’issue d’un délai de 4 à 8 semaines vous recevrez votre Tarjeta Sanitaria ou carte d’assuré.

Couverture et limites

Le système de santé en Espagne offre une large couverture, similaire à la sécurité sociale française. Cependant il trouve aussi certaines limites.

Vous êtes couvert :

  • Pour les consultations avec des médecins du service public ainsi qu’avec les spécialistes du service public, lorsque vous êtes référé par votre généraliste.
  • Pour les soins d’hospitalisation lorsque dans un hôpital public.
  • Pour les médicaments, complètement lorsque vous êtes retraité ou invalide ou à hauteur de 60% dans le cas contraire.
  • Pour la prise en charge de certains soins dentaires ou optiques (mais cependant très limité).

Cependant, le système de santé en Espagne présente un certain nombre de faiblesses :

  • Du fait de la décentralisation du système, vous êtes souvent contraint géographiquement à certains médecins ou hôpitaux sans réelle possibilité de choix.
  • Vous devez passer par un généraliste pour consulter un spécialiste ce qui peut prendre du temps.
  • Le système de santé public est particulièrement engorgé et les listes d’attentes sont longues lorsque ce n’est pas une urgence.

Du fait de ces limites, certains assurés se tournent vers le secteur privé.

assurance maladie internationale

Le système d’assurance privé en Espagne

Le système de santé privé en Espagne est particulièrement développé. En témoigne l’existence concomitante régulières d’un service hospitalier public et privé au sein d’un même établissement.

L’adhérence au système d’assurance santé privé vous permet de limiter fortement l’influence des points négatifs évoqués plus haut. C’est en effet un bon moyen d’éviter les files d’attentes et d’obtenir des remboursements spécifiques (dentaire, optique, médicaments…).

Tout le monde peut avoir accès au système de santé privé à la condition d’adhérer à une assurance privée. Si les tarifs dépendent du niveau de risques de l’assuré, les assurances ne sont pas aussi chères en Espagne qu’elles peuvent être ailleurs en Europe. Il vous en coutera en moyenne environ 30 euros par mois si vous êtes un homme de 30 ans, comptez environs 50 euros par mois pour une femme du même âge.

Les assurances de santé internationales

Vous pouvez également décider de souscrire une assurance santé internationale. Cela vous permettra de vous faire soigner en Espagne ou ailleurs dans le monde, ce qui peut être avantageux si vous êtes plus à l’aise avec un médecin francophone. Notez néanmoins que les assurances internationales sont souvent beaucoup plus chères que les assurances privées en Espagne.

Enregistrer

Enregistrer