Le système d’éducation Espagnol

Le système d’éducation espagnol qui dépend du Ministère de l’Education espagnol est très similaire au système d’éducation français. Cet article va vous  fournir les informations nécessaires si vous désirez scolariser vos enfants ou vous scolariser suite à votre déménagement en Espagne. En tant que nouveau résident en Espagne il est en effet important d’en connaitre les différentes terminologies.

L’école en Espagne n’est obligatoire qu’entre 6 et 13 ans mais il est évidemment courant pour les étudiants de continuer leurs études après leur 13 ans. De plus, le système d’éducation est en général le même dans toute l’Espagne mais il n’est pas impossible que certaines communautés autonomes aient quelques variantes.

L'éducation en Espagne

Informations à prendre en considération avant d’envisager son éducation en Espagne:

En Espagne il existe deux types de journée scolaire, chaque établissement choisit celui qu’il préfère :

  • Jornada continua : les cours ont lieu seulement le matin
  • Jornada partida : les cours ont lieu le matin et l’après-midi

Le nombre d’écoles privées est très important en raison de l’importance de la religion catholique en Espagne, beaucoup de ces écoles proposent aux enfants de suivre des cours de catéchisme.

Pour recevoir des informations sur la reconnaissance des diplômes il est conseillé de contacter le Ministerio de Educación, (+34 902 218 500). En effet, les diplômes étrangers doivent passer par un processus d’homologation par le département Espagnol de l’Education et de la Culture en Espagne.

Il est important d’avoir de très bonnes connaissances en Espagnol avant d’envisager ses études dans ce pays. Cependant des cours préparatoires peuvent être mis à disposition par certaines écoles.

Attention à bien vous renseigner sur la région avant de vous inscrire ou d’inscrire vos enfants dans une école Espagnole. Certaines régions, comme le Pays Basque, la Catalogne et la Galicie dispose d’une deuxième langue officielle et le choix des cours en langue Espagnole peut être moins important que dans d’autres régions.

Système d’éducation Espagnol:

Voici un tableau expliquant le cursus des étudiants espagnols en le comparant au système d’éducation français :

AgeEspagneFrance
31e de educacion infantilPetite section
42e de educacion infantilMoyenne section
53e de educacion infantilGrande section
61e de educacion primariaCP
72e de educacion primariaCE1
83e de educacion primariaCE2
94e de educacion primariaCM1
105e de educacion primariaCM2
116e de educacion primaria6ème
121e de ESO5ème
132e de ESO4ème
143e de ESO3ème
154e de ESO2nd
161e de bachillerato1ère
172e de bachilleratoTerminale

ESO : Educacion secundaria obligatoria

Crèche et école maternelle:

Toutes les villes espagnoles ont des crèches, garderies et écoles maternelles. Vous n’êtes pas tenu d’inscrire votre enfant à la crèche ou maternelle du quartier, vous pouvez l’inscrire où que vous voulez.

L’école maternelle est facultative. Les inscriptions commencent début mai. Voici ci-dessous la liste des documents réclamés pour l’inscription :

  • Le formulaire de demande rempli et signé
  • L’acte de naissance de l’enfant
  • Le carnet de santé et les preuves de vaccinations
  • Un certificat d’enregistrement (certificado de empadronamiento) de votre municipalité la plus proche

Ecole primaire:

Le principe est le même que pour la crèche et l’école maternelle, vous pouvez inscrire votre enfant là où vous voulez, indépendamment du quartier où vous vivez.

En primaire, la durée de l’année scolaire est de 175 jours minimum et dure de septembre jusqu’à fin juin mais en général le nombre annuel de jours de classe s’élèvent à 200. Les enfants suivent les cours 5 jours par semaines (lundi au vendredi) pour un total de 25 heures par semaine (contre 30 heures en Catalogne). Chaque journée comprend 5 cours de 45 à 60 minutes.

Les vacances scolaires :

  • 12 semaines en été
  • 15 jour à Noël
  • Entre 8 et 11 jours à Pâques
  • 7 jours fériés choisis par le gouvernement central

Lycée :

Les étudiants suivent les cours 5 jours par semaine (du lundi au vendredi), 30 heures par semaines. Chaque journée est constituée de 6 cours de 60 minutes. Toutes les communautés pratiquent la jornada continua excepté la Catalogne qui exerce la jornada mixta (cinq matins et trois après-midis). De plus, les vacances sont plus ou moins les mêmes que pour le primaire.

Les notes obtenues pendant les années lycée, tout comme le système français, sont importantes pour obtenir l’université de son choix.

Le lycée se conclu avec le passage du baccalauréat (Prueba général de Bachillerato : PGB)

Etudier enEspagne

Université :

Dans certains cas, les étudiants doivent passer un examen d’entrée avant d’accéder à l’université de leur choix. La concurrence peu être rude, comme mentionné précédemment, l’acceptation dans une université dépend fortement des notes obtenues pendant le lycée et à l’examen final (Baccalauréat)

Les frais d’inscriptions sont relativement les mêmes qu’en France, il faut compter environ 1 000€  par an. Les excellents élèves ont quant a eux le droit à des prix moins élevés (bourses). Les candidatures doivent êtes faites le plus tôt possible, dès que les résultats finaux des examens ont été reçus, elles doivent être soumises aux universités et adressées aux secrétariats des étudiants.

Frais :

  • Dépend grandement des écoles, de leur situation géographique et de leur statut (privé ou public) mais les frais sont généralement bas.
  • Des bourses et des subventions sont disponibles pour les Espagnols et les étudiants étrangers.
  • Les différences de prix entre régions sont importantes mais de manière générale Madrid et Barcelone sont les plus chers.
  • Trouver un job étudiant n’est pas chose simple, il vaut donc mieux ne pas trop compter dessus.
  • Pour les hébergements, certaines universités ont leur propre campus étudiants. Les prix dépendent encore une fois de la situation géographique.
  • La plupart des étudiants Espagnols ou étrangers sont couverts par l’assurance santé.
  • Les étudiants de plus de 28 ans qui ne sont pas couverts doivent souscrire à une assurance privée.