Les impôts en Italie

Comprenez comment le système fiscal italien fonctionne avant de déménager en Italie. En réalité, les impôts en Italie sont très similaires aux systèmes fiscaux des autres pays européens (prélèvement à la source, barème de taux d’imposition progressif par tranche de revenu, crédits d’impôts…) :

Fiscalité en Italie

Tout d’abord, lors de votre déménagement il faut vérifier si vous êtes doublement imposable ou non. Suivant les conditions de chacun cela peut changer. Cependant il existe des accord bilatéraux entre la France et l’Italie pour éviter la double imposition. Ce regroupement des impôts en Italie est possible dans la plupart des cas. Nous vous joignions un rapport fiscal Franco-Italien qui vous informera précisément. En complément n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la diplomatie Française.

Déclaration des impôts en Italie:

Ensuite, la déclaration fiscale en Italie doit être faite chaque année. En Italie, au sein d’un couple, il n’est pas possible de faire une déclaration commune de vos revenus. En effet, si vous êtes imposable en Italie et marié les déclarations doivent se faire séparément: la totalité de vos revenus doit être divisé en deux parts égales entre les deux  époux et ensuite déclarée individuellement. Les revenus des enfants sont répartis entre les deux parents à part égale.

Impôts sur le revenu:

En Italie, toute personne percevant des revenus dans ce pays sera tenu de payer l’impôt sur le revenu (imposta sul reddito). L’année fiscale, tout comme en France, correspond à une année civile, donc du 1er janvier au 31 décembre. L’impôt sur le revenu est prélevé à la source à un barème progressif. Vous pouvez trouver ci-dessous le barème par tranche de revenu:

RevenusTaux d’imposition
Inférieur à 15 000€23%
De 15 000 à 28 000€27%
De 28 000 à 55 000€38%
De 55 000 à 75 000€41%
Supérieur à 75 000€ 43%

Toutefois, si vous gagnez plus de 300 000€ par an vous devrez aussi payer une taxe de solidarité de 3% sur votre revenu total. Une taxe régionale de 1 à 1,5% existe aussi ainsi qu’une surtaxe communale de 0,8% maximum.

De plus, voici une liste non exhaustive de la plupart des revenus pris en considération pour le calcul total de vos impôts en Italie:

  • Revenus du travail
  • Revenus immobiliers
  • Les gains en capitaux imposables
  • Revenus du capital
  • Revenus commerciaux
  • Pensions

Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA/IVA)

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) italienne est soumise à trois types de taux en fonction de la nature des produits et des services taxés. Respectivement, le taux normal est de 22%, le taux réduit est de 10%, le taux très réduit est de 4%.

Taxes immobilières

Concrètement il existe trois impôts en Italie qui entre dans les taxes immobilières :

  • L’IMU (impôt foncier): Il se calcul en multipliant la valeur cadastrale par 168 et d’appliquer à ce total un taux d’imposition de 4% pour une résidence principale et 10% pour une résidence secondaire.
  • TARI ( Taxe sur les déchets ) : Dépend du foyer fiscal et du nombre de m².
  • TASI (Taxe Communale pour les Services Indivisibles) : Dépend du foyer fiscal.

Impôts en Italie

Déductions et crédits d’impôts

Certaines dépenses ou situations peuvent vous permettre d’avoir le droit à des déductions ou à des crédits d’impôts en Italie :

  • Versement d’une pension alimentaire
  • Versement de dons
  • Frais médicaux pour une ou des personnes invalides
  • Cotisation pour une couverture santé
  • Cotisation pour un plan retraite

En plus des déductions la fiscalité italienne donne le droit à des crédits d’impôts pour les conditions suivantes:

  • Conjoint à charge
  • Enfants à charge
  • Emprunt pour un logement
  • Rénovations
  • Don non déduit de votre revenu
  • Revenus annuels ne dépassant pas 15 000€

Informations complémentaires

En somme, vous trouverez sur Sirelo d’autres articles en lien avec votre projet de déménagement qui pourrons vous aider tout au long du processus :

Déménager en Italie: Toutes les informations nécessaires pour organiser votre déménagement en Italie en toute sérénité.

Éducation en Italie: Tout ce qu’il faut savoir pour scolariser vos enfants lors de votre déménagement pour l’Italie.

Vivre en Italie: L’ensemble des conseils pour vivre en Italie (logement, coût de la vie, …)