Le système de santé brésilien

Lorsque l’on déménage à l’étranger, avoir un bon système de santé c’est important. Le système de santé brésilien fonctionne à deux vitesses et il est important de comprendre comment pour obtenir un accès et une qualité de soins satisfaisants.

Le système de santé brésilien

Une distinction importante doit être observée entre le système de santé public brésilien du système de santé privé.

Le système de santé public brésilien, SUS

Le majeur système de santé brésilien est le Sistema Unico de Saude (SUS) et donne un accès gratuit et universel aux soins dans les établissements publics et privés conventionnés.

Qui peut en bénéficier ?

La gratuité et l’universalité du système de santé brésilien sont garanties par la constitution brésilienne, tous les résidents au Brésil peuvent donc bénéficier du SUS.

Cout

Le financement du SUS est assuré par un système de cotisation sur la base de votre revenu.

Si vous êtes salarié, vous paierez entre 8 et 11%, plafonné à un revenu maximal de 4 663,75 BRL mensuel.

Si vous êtes un travailleur indépendant, il vous en coutera 20% de votre revenu déclaré plafonné à un revenu maximal de 4 663,75 BRL mensuel.

Couverture et limites

En théorie, la couverture de santé est universelle, dans la pratique, le système de santé brésilien trouve comporte de nombreuses limites qui entachent son efficacité.

Tous les soins sont couverts par le SUS :

  • Les consultations chez les généralistes et les spécialistes conventionnés
  • Les examens de laboratoire
  • L’hospitalisation dans les établissements publics ou privés conventionnés
  • La chirurgie
  • Les médicaments sur ordonnance

Néanmoins, le sous financement du système de santé brésilien créée de nombreuses faiblesses qui relativisent fortement sont efficacité :

  • La décentralisation du système de santé brésilien entraine de nombreuses inégalités en termes de répartition géographiques des infrastructures médicales et hospitalières. 60% des hôpitaux se trouvent dans le sud et le sud-est du pays. Dans les zones rurales en particuliers, il n’est pas rare que certaines spécialités soient indisponibles.
  • Dans les régions les plus pauvres, les équipements sont parfois vétustes et la qualité des soins peut être en dessous des standards européens.
  • Les inégalités régionales entrainent un phénomène de tourisme médical qui complexifie l’accès aux soins dans les grandes villes. Pour certains traitements ou certaines opérations les délais d’attente peuvent aller jusqu’à deux ans !

Pour pallier aux limites du système de santé brésilien, 25% de la population a donc recours à une couverture médicale privée.

Le système de santé brésilien

Le système de santé privé au Brésil

Le système de santé privé brésilien est très développé. Il est estimé que sur les plus de 5 000 hôpitaux que compte le pays, près de 70% sont des hôpitaux privés. La qualité des soins y est égale ou supérieure à celles des standards européens et nord-américains. Cependant le système de santé est particulièrement cher et se rapproche peu à peu des prix que l’on trouve aux USA. Il vous en coutera par exemple en moyenne 100 euros pour une consultation chez un médecin généraliste privé. Les prix sont susceptibles de changer fortement selon les régions.

Si vous souhaitez bénéficier d’un accès et d’une qualité de soins similaires à ce à quoi vous êtes habitué en Europe, nous vous recommandons fortement d’avoir recours à une couverture privée. On distingue 4 différents types de couvertures médicales privées au Brésil :

  • Les Planos de Saude ou plans santé qui sont des médecines de groupe où les soins sont assurés par des médecins et établissements conventionnés. Ils sont peu chers mais sont limités géographiquement et aux médecins faisant parti du réseau.
  • Les assurances de santés brésiliennes. Elles sont limitées à une quinzaine d’entreprises et sont plus chères que les plans santé. Elles n’ont cependant pas de restrictions.
  • L’autogestion, cas dans lequel votre entreprise conclue un contrat avec un établissement de santé et des médecins.
  • Les coopératives médicales qui sont des groupes de médecins propriétaires d’un hôpital et dont l’accès est garanti aux assurés en échange de leurs cotisations.

Enregistrer