Travailler au Canada

Le marché du travail au Canada est dynamique et flexible, en 2016, le taux de chômage était de seulement 7%. Ce pays attire de nombreux expatriés pour ses opportunités d’emplois et sa qualité de vie. Cependant, les démarches de visa sont complexes et si vous ne correspondez pas aux attentes de l’employeur, il n’hésitera pas à vous licencier. Découvrez sur cette page toutes les informations nécessaires pour travailler au Canada !

Travailler au Canada

Marché de l’emploi

Le marché du travail canadien fonctionne par besoins, chaque province a des besoins en main d’œuvre et embauche en fonction. Le code du travail étant plutôt souple, l’employeur est en mesure de licencier facilement un employé s’il n’est pas satisfait de son travail. A l’inverse, un employé est en mesure de quitter aussi rapidement l’entreprise pour un emploi mieux rémunéré.

Certaines provinces sont plus dynamiques que d’autres, c’est le cas de la Colombie-Britannique dont le taux de chômage s’élevait à 6.6% en 2016. L’industrie des services, de la construction et de la production de biens sont des secteurs qui embauchent dans cette province. En Alberta, le taux de chômage en 2016 était de 7.9%, l’industrie du pétrole et du gaz sont les secteurs qui recrutent le plus puisque la province possède l’une des plus grandes réserves mondiales de pétrole. Ce secteur a cependant connu une forte baisse en 2016, contrairement à l’industrie des services qui est en hausse.

La province de Manitoba dispose de l’un des plus bas taux de chômage du pays (5.9% en 2016). Cette province est constamment à la recherche de main d’œuvre dans les secteurs de la construction, de l’industrie manufacturière ou encore des services. L’Ontario offre de nombreuses opportunités d’emploi pour les expatriés dans divers secteurs : services aux entreprises, technologies de l’information, finance, tourisme. L’économie du Nord de l’Ontario est basée principalement sur les ressources minières et forestières alors que le Sud est spécialisé dans l’industrie manufacturière.

Au Québec, le taux de chômage était de 6.9% en 2016. Plusieurs secteurs embauchent dans la province francophone : l’aéronautique, l’agroalimentaire, les jeux vidéo notamment grâce à Ubisoft qui a créé 3000 emplois dans la région.

La culture d’entreprise

Il est important de connaître la culture d’entreprise d’un pays avant d’y postuler. Au Canada, la business étiquette est assez proche de celle des États-Unis. Pour commencer, il faut arriver à l’heure lors d’un rendez-vous et saluer son interlocuteur avec une poignée de main ferme et un contact visuel. Lors d’une réunion, il est important de regarder ses interlocuteurs dans les yeux, si vous ne le faites pas, on pourrait penser que vous manquez de confiance ou que vous n’êtes pas sincère. Les canadiens sont directs, vous n’aurez donc pas besoin de lire entre les lignes.

Au Canada, votre tenue vestimentaire doit être classique, le traditionnel costume pour les hommes, une robe ou un tailleur pour les femmes. Les canadiens sont sensibles aux odeurs, un parfum trop fort n’est donc pas approprié au travail. L’anglais est la langue des affaires mais il se peut qu’au Québec on privilégie le français. Pensez également à garder une « distance de sécurité » car les canadiens n’apprécient pas le contact physique. Pour briser la glace lors d’un meeting, vous pouvez parler sport (hockey, football, baseball…), éviter de comparer le Canada avec les États-Unis ou de parler de problèmes personnels.

Travailler au Canada

Trouver du travail

Au Canada, on privilégie l’expérience et les compétences au diplôme. Il faudra tout de même vérifier que votre diplôme est reconnu car certaines professions sont réglementées. Vous pouvez consulter les professions réglementées sur le site The Canadian Information Centre for International Credentials et faire reconnaître vos diplômes auprès de l’ACSED. Pour trouver du travail au Canada, vous pouvez rechercher des offres d’emploi sur le site guichet emplois, le pôle emploi dispose également d’un service international proposant des offres d’emploi.

Avoir une bonne connaissance de l’anglais est indispensable pour trouver un emploi au Canada. De plus, avoir une expérience dans le pays est un atout, que ce soit du bénévolat ou un premier job, les employeurs apprécieront. Les centres d’appel par exemple, recrutent régulièrement pour 10 à 15$ de l’heure.

Pour travailler au Canada vous aurez besoin d’un permis de travail et vous devrez prouver que vous disposez des réserves financières suffisantes pour subvenir à vos besoins lors de votre séjour.

Enregistrer

Enregistrer