Nouvelle-Zélande en quelques chiffres

Immobilier
70
Haut
Coût de la vie
70
Haut
Criminalité
45
Moyen
Santé
70
Bon
Score total
85
Bon
Coût moyen d'un déménagent en Nouvelle-Zélande
€ 2000 - € 10000
Comparer des devis et économiser jusqu'à 40%

Déménager en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande est l’un des territoires les plus récemment découverts par l’Homme. Voici tout ce qu’il faut savoir pour déménager en Nouvelle-Zélande. De plus, nous vous présenterons un moyen de recevoir 5 devis de déménagement gratuits

Cliquez sur l’un des thèmes suivants pour y passer directement :

Déménager en Nouvelle-Zélande

Après l’arrivée des Maoris entre 1200 et 1350, les européens ont colonisé la région dans les années 1640. D’abord colonie anglaise, la Nouvelle-Zélande est devenue indépendante en 1907 suite à plusieurs conflits entre Maoris et colons. Aujourd’hui, la population de Nouvelle-Zélande bénéficie d’un niveau de vie élevé puisque le PIB par habitant s’élève à plus de 41 500 USD par an.

L’administratif pour déménager en Nouvelle-Zélande

Le visa

Déménager en Nouvelle-Zélande est plutôt simple pour un français. Si vous désirez rester moins de 3 mois sur place, inutile de vous munir d’un visa ni de vous faire vacciner. Cependant, vous aurez tout de même besoin d’un billet retour et de justifier de ressources suffisantes pour subvenir à vos besoins sur place.

Si vous désirez déménager en Nouvelle-Zélande pour une durée supérieure à 3 mois, un visa est nécessaire.
Le visa Vacances travail (« working Holiday ») est le plus classique car il permet de rester sur le territoire 1 an. Ce visa ne s’obtient qu’à certaines conditions :

  • Avoir des motivations répondant aux objectifs du programme (vacance et travail)
  • Être âgé entre 18 et 30 ans lors de la demande
  • Ne pas avoir déjà bénéficié de ce visa
  • Avoir un passeport en cours de validité (cela va de soit)
  • Avoir un billet retour
  • Justifier ses ressources financières (relevé de compte, relevé de salaire…)Avoir une assurance santé

Pour le reste, tous les visas se demandent auprès du New Zealand Immigration qui identifie quel visa sera nécessaire en fonction de vos motivations. Le site internet est en anglais et est très intuitif.
Pour toute question, vous pouvez aussi contacter l’ambassade de France à Wellington mais cette dernière ne traite pas les demandes de visa.

Le IRD number

Le IRD (Inland Revenue Department) est un numéro fiscal indispensable pour travailler en Nouvelle-Zélande. Il se demande en ligne via le site du Inland Revenue Department. Il vous suffira de présenter :

  • Votre passeport
  • Votre numéro d’immigration (présent sur votre visa)
  • Un compte en banque en Nouvelle-Zélande

Déménager en Nouvelle-Zélande

Prix moyen pour déménager en Nouvelle-Zélande

Vous vous doutez bien que traverser les quelques 19 000 Km séparant la France et la Nouvelle-Zélande n’est pas donné. En effet les prix peuvent facilement. Voici donc une fourchette de prix pour déménager en Nouvelle-Zélande (à prendre avec des pincettes) : de 2000 à 10000€

Le cout est généralement divisé ainsi :

Service% du coût
Emballage30%
Récupération30%
Transport40%

Et oui, déménager sur une île à l’autre bout du monde est cher. Il faut déjà être conscient que ce sera un déménagement par container . De plus le prix d’un déménagement international dépend de plusieurs facteurs. Nous vous proposons toute une page vous expliquant en détails le prix d’un déménagement international.

Economisez jusqu'à 40%!
Demander 5 devis gratuits

Conseils pour un déménagement dans les règles de l’art

Déménager n’est jamais facile et ça l’est encore moins pour un déménagement à l’étranger. L’organisation est une règle d’or. Voici donc 4 conseils et astuces pour déménager en Nouvelle-Zélande.

Premièrement, vous pouvez rédiger une liste exhaustive de vos biens. Outre l’idée qu’elle évite les oublis, elle est parfois obligatoire pour passer les douanes. De plus, elle est très utile lors de demandes de devis pour recevoir des offres ajustées. Enfin, elle permet de constater certains dégâts, pertes ou vol.
Pour la faire, nous vous conseillons de créer un tableau qui indiquerait dans ses colonnes : le bien, la quantité, ses dimensions ou son volume (même une approximation), des remarques sur son état, le carton dans lequel il est placé (voir conseil suivant) … Toute information supplémentaire est bonne à ajouter, y compris des photos.

Un second conseil est de prendre le temps de numéroter vos cartons. Au lieu de simplement noter le type de biens, vous pouvez ajouter une numérotation du type « livres 3/4 ». En plus d’éviter le risque d’oubli, cette astuce vous changera la vie lors du déballage. Comme nous vous le disions juste au dessus, vous pouvez rajouter cette annotation dans votre liste exhaustive.

De plus, il est primordial de faire des recherches sur les déménageurs. Tapez le nom de l’entreprise sur Sirelo ainsi que sur les moteurs de recherches et regardez les notes globales. Nous vous avons préparé un classement des 10 meilleurs déménageurs internationaux en fonction des avis de clients.

Enfin notre dernier conseil est le plus simple : souscrivez à une assurance déménagement. Elle vous couvrira en cas de problèmes et coûte en général entre 1 et 2% de la valeur de vos biens

Check-list à faire

Nous ne le répèterons jamais assez, déménager en Nouvelle-Zélande nécessite une organisation précise. Voici donc une check-list de ce que vous devez faire avant et après votre arrivée.

Avant

  • Comparer les offres : faites des demandes de devis et posez-vous les bonnes questions sur le devis de déménagement.
  • Faire votre demande de visa en ligne : les délais peuvent être longs et il vaut mieux prendre de l’avance. Penchez vous sur le sujet dès l’achat de vos billets
  • S’occuper de son animal de compagnie : dans le cas où vous emmenez votre animal, les démarches commencent 6 mois avant le départ. Nous vous expliquons par la suite comment emmener votre animal de compagnie en Nouvelle-Zélande
  • Résilier vos abonnements en France : gaz, eau, électricité…
  • Demander un permis de conduire international : valable 1 an sur le territoire. Le permis international ne remplace en aucun cas votre permis de conduire mais est simplement une traduction. Il se demande gratuitement auprès du Service Public. Il vous sera demandé aussi lors du changement de permis français.

Après :

  • Ouvrir un compte bancaire en Nouvelle-Zélande : Indispensable pour percevoir votre salaire, il est très facile d’ouvrir un compte dans des banques comme ASB, ANZ, BNZ, KiwiBank et Westpac. Les documents suivants vous seront demandés :
    – Une pièce d’identité en cours de validité
    – Votre visa
    – Un justificatif de domicile (facture par exemple)
  • Vous enregistrer et obtenir votre IRD : indispensable pour travailler
  • Changer votre permis de conduire : au bout d’un an, vous devrez changer votre permis de conduire français pour un local. Pour ce faire, vous devrez vous adresser à un des spécialistes cités sur la liste du Ministère des Transports Néo-Zélandais (lien ici) et présenter les documents suivants :
    – Le formulaire de demande (téléchargeable ici)
    – Une pièce d’identité en cours de validité
    – Un certificat médical attestant de votre capacité à conduire (incluant un test visuel)
    – Votre permis de conduire français
    – Votre permis de conduire international
    -Payer une taxe
    – Une photocopie couleur (de haute qualité) de chaque document cité précédemment

Jetez aussi un coup d’oeil sur notre check-list pour déménager à l’étranger. Elle vous décrira ce qu’il faut faire étape par étape, de 3 mois avant jusqu’après votre arrivée.

Déménager en Nouvelle-Zélande

Importer son véhicule en Nouvelle-Zélande

Déménager en Nouvelle-Zélande avec son véhicule est possible mais nécessite une certaine procédure. Dans un premier temps, il faut savoir que le véhicule doit répondre aux normes du pays. De plus, tous les documents nécessaires doivent être traduits en anglais (n’hésitez pas à contacter la marque pour cela). La conduite se faisant à droite, tout véhicule ayant le volant à gauche doit obtenir un permis d’importation du Land Transport Safety Authority Office. L’importation se réalise en 4 étapes résumées sur le site. Nous allons tout de même vous les présenter brièvement :

  1. Identifier le type de véhicule afin de demander l’inspection adéquate (liste des véhicules ici)
  2. Faire parvenir les documents nécessaires : les documents sont différents en fonction de la provenance de votre véhicule. Consultez « Step 2 : Evidence ».
  3. Contacter une agence de transport / Désimmatriculer son véhicule (s’adresser à la préfecture en leur faisant parvenir ce formulaire disponible sur le site du Service Public)
  4. A l’arrivée, passer un test d’inspection Entry certification 

La dernière étape vous permettra d’immatriculer votre véhicule en Nouvelle-Zélande. Le cout de l’inspection et de l’immatriculation est généralement compris entre 500 et 600€. Toutefois, il faudra aussi compter des frais de douanes d’environ 15% de la valeur du véhicule. Enfin, l’assurance du véhicule n’est pas obligatoire mais est fortement conseillée. Elle peut varier entre 400 et 1000€ par an.

Emmener son animal de compagnie en Nouvelle-Zélande

Emmener votre animal de compagnie nécessite de passer par plusieurs étapes. Les démarches doivent être commencées dans les 6 mois avant le départ.
Certaines conditions sont à respecter. Elles sont cités sur ce document appelé Import Health Standard (téléchargeable via ce lien). Ce document provient du Ministery for Primary Industries (MPI). L’animal doit être ,entre autres:

  • Vacciné contre la rage
  • Etre en possession d’une puce électronique
  • Avoir un passeport animalier ainsi que divers certificats de vétérinaire (à télécharger sur le site du MPI).

Nous vous conseillons de bien consulter la page du MPI qui propose une checklist pour chaque animal.

Votre animal devra avoir un permis d’importation. Les étapes à respecter pour le demander sont:

  1. Après l’achat du billet pour votre animal, vous devez impérativement contacter l’un des centres de quarantaines de cette liste. Votre animal y restera au moins 10 jours avec une possibilité de visite tous les jours.
  2. Après réservation d’un lieu de quarantaine, et seulement après, vous devez télécharger le formulaire de demande de permis d’importation et l’envoyer à l’adresse email indiquée.
  3. Contactez le MPI afin de les avertir de l’arrivée de votre animal. Contactez le centre le plus proche du lieu d’arrivée de votre animal (Auckland ou Wellington, les 2 contacts sont présents sur le site du MPI). La prise de contact doit se faire dans les 72 heures avant l’arrivée de l’animal. Plusieurs informations précises vous seront demandés.

Le coût de la vie en Nouvelle-Zélande

La vie en Nouvelle-Zélande est assez chère. Le cout de la vie est en moyenne 10% plus élevé qu’en France. Bien qu’aller au restaurant coûte en moyenne 8% moins cher ou qu’une nuit d’hotel l’est de -23%, les prix de l’alimentation et des transports sont bien plus élevés qu’en France (respectivement +32% et +44%).

Déménager en Nouvelle-Zélande

Se loger en Nouvelle-Zélande

Les logements en Nouvelle-Zélande sont relativement chers, même s’il est possible de trouver des loyers abordables en dehors des grandes villes. Les loyers se règlent à la semaine, à Wellington par exemple, il faut compter 120€ par semaine pour une chambre seule dans un quartier résidentiel et environ 260€ par semaine pour un appartement avec deux chambres.

Si vous optez pour la collocation, le prix d’une chambre varie entre 70€ et 130€ la semaine. La presse locale publie régulièrement des annonces, vous pouvez également chercher sur des sites internet dédiés.

Si vous prévoyez d’acheter un bien immobilier dans une des 3 grandes villes qui sont Auckland, Wellington et Christchurch, prévoyez entre 2000 et 5000 euros par mètre carré suivant le standing. Le prix moyen au mètre carré est d’environ 3 000 euros.

Informations supplémentaires sur la Nouvelle-Zélande

Les langues en Nouvelle-Zélande

Les langues officielles en Nouvelle-Zélande sont l’Anglais et le Maori. En effet, les maoris ont fortement influencé la culture du pays, composée d’arts traditionnels comme le Haka, la danse des guerriers ou le Moka, l’art du tatouage.

La couverture sociale en Nouvelle-Zélande

En ce qui concerne votre couverture sociale, il y a deux statuts possibles : le statut de salarié détaché, il s’applique aux salariés qui ont été envoyé en Nouvelle-Zélande par leur entreprise française. Ces derniers sont soumis au régime français et seront remboursés sur la base des frais médicaux appliqués en France. Il est donc conseillé de souscrire à une assurance complémentaire. Le statut d’expatrié concerne les salariés embauchés par une entreprise étrangère, ils sont, en théorie, soumis au régime néo-zélandais. Cependant, pour bénéficier du régime de santé néo-zélandais, il faut être résident permanent ou posséder un permis de travail depuis au moins deux ans. Si vous n’êtes pas éligible, vous devrez alors souscrire à la Caisse des Français de l’étranger.

L’éducation en Nouvelle-Zélande

Déménager en Nouvelle-Zélande en famille nécessite l’inscription des enfants à l’école. Il n’existe malheureusement pas d’école française en Nouvelle-Zélande. Cependant, vous pouvez scolariser vos enfants dans l’une des deux écoles primaires proposant des programmes d’enseignement bilingue à Auckland. Pour ce qui est du collège et du lycée, il faudra s’orienter vers les établissements néo-zélandais ou l’enseignement à distance dispensé par le CNED.

Travailler en Nouvelle-Zélande

Le marché du travail en Nouvelle-Zélande est dynamique, notamment dans les secteurs des services et de l’industrie. De nombreux secteurs sont porteurs tels que les secteurs de la communication, de la banque, de la santé et du bâtiment. Le taux de chômage oscillait autour de 6% en 2015.
Pas d’inquiétudes si vous ne maîtrisez pas l’anglais, vous pourrez trouver un job dans la restauration ou dans la cueillette de fruits, il faudra cependant rédiger un CV en anglais. Une fois sur place, vous serez en mesure d’améliorer votre niveau en communiquant avec les locaux.
Le salaire brut minimal est de 13.75$/heure et l’imposition varie entre 10.5% et 33% suivant votre revenu annuel. La durée réglementée de la semaine de travail est fixée à 40 heures et la durée minimum légale des congés payés est de 4 semaines.

Recevoir 5 devis de déménagement

Comme vous avez pu le constater, déménager en Nouvelle-Zélande nécessite beaucoup de paperasse. Et tout ça seulement pour pouvoir être en règle sur le territoire. Il vous reste à trouver votre déménageur et pour vous éviter encore plus de paperasse, nous vous proposons un service en ligne gratuit pour réaliser des demandes de devis. Prenez 2 minutes pour remplir ce formulaire en ligne et nous nous occupons de vous trouver 5 déménageurs les plus adéquates pour vous. Le formulaire est très facile à remplir: vos villes de destination et de départ, ce que vous déménagez et enfin vos informations de contact pour vous joindre par la suite. En 2 jours, vous recevrez 5 devis de déménagement international pour déménager en Nouvelle-Zélande. Ce service est 100% gratuit.

Enregistrer

Enregistrer