Les impôts en Allemagne

S’expatrier en Allemagne signifie également se soumettre au système fiscal allemand. Vous souhaitez savoir comment récupérer vos impôts en Allemagne, à combien s’élève l’impôt sur le revenu ou encore les impôts locaux ? Vous êtes au bon endroit.

Payer ses impôts en Allemagne

La loi stipule qu’en principe : « Les traitements et salaires d’origine privée ne sont, en règle générale, imposables que dans l’État où s’exerce l’activité professionnelle, source de ces revenus. » Ainsi, si vous travailler plus de 183 jours en Allemagne, vous êtes considéré comme résident fiscal allemand. Vous pourrez en apprendre plus sur votre statut avec le site du gouvernement.

En outre, vous n’avez pas à vous inquiéter : vous n’aurez pas à payer vos impôts une seconde fois en France. En effet, une convention fiscale de non double imposition existe entre les deux pays.

Impôts sur le revenu en Allemagne

Le système fiscal allemand ne prend pas en compte le quotient familial mais procède à un abattement forfaitaire et à des barèmes différents selon :

  • Votre statut familial
  • Votre situation social
  • Le montant de vos revenus

Les classes d’imposition (Steuerklasse) du système fiscal allemand sont divisées en 6 selon votre statut familial et situation sociale :

Classe fiscaleStatut social et familial
Classe 1Célibataire, veuf ou divorcé
Classe 2Célibataire, veuf ou divorcé avec enfant(s) à charge
Classe 3Marié : Un seul conjoint est salarié ou l’un des conjoints est rattaché à la classe 5

/ Veuf l’année de décès du conjoint

Classe 4Marié : les deux conjoints n’ont pas opté pour les classes 3 ou 5
Classe 5Même cas que précédemment lorsque l’un des conjoints est rattaché à la classe 3.
Classe 6Salarié qui perçoit en même temps plusieurs salaires de différents employeurs

En fait, pour les couples mariés, 2 solutions sont possibles :

  • Classe 3 et 5: imposition séparée
  • Classe 4 : Imposition commune

Les différentes tranches d’imposition

Ensuite, en ce qui concerne le montant de vos revenus, le barème s’établit en 8 tranches progressifs, déterminées par votre salaire net allemand. Ces dernières se trouvent dans le tableau ci-dessous :

Revenu annuelTaux impôts
0 à 8004€0%
8004 à 13 470€14 à 24%
13 470 à 52 881€24 à 42%
52 881 à 250 730€42%
+ 250 730€45%

Ces montants s’appliquent pour une personne célibataire, ils seront doublés pour un couple.

Les familles bénéficient, par ailleurs, d’un allègement fiscal spécifique. Il correspond soit :

  • Au montant des allocations familiales (2 208 €/ an à 2 580 €/ an)
  • À un abattement fiscal de 7 008 €

A savoir également :  l’impôt sur la fortune, déclaré inconstitutionnel par la Cour Constitutionnelle fédérale en 1995, a été suspendu en Allemagne en 1997

Les impôts en Allemagne

Comment  payer et récupérer ses impôts en Allemagne  ?

Vous vous verrez remettre une carte fiscale par la municipalité chaque fin d’année, à condition bien sûr, d’être inscrite à cette dernière. Pour ce qui est de cette formalité, nous vous en disons plus sur notre page « Déménager en Allemagne » Ensuite, vous remettrez celle-ci à votre employeur qui y indiquera votre revenu annuel et le montant de vos cotisations sociales. Tous les mois, les impôts sont déduits de votre salaire de façon automatique. Enfin, en fin d’année vous devrez  faire votre régularisation ou Lohnsteuerjahresausgleich.

La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) en Allemagne

Tout d’abord, sachez que notre TVA française trouve son équivalent en Allemagne sous le nom de Umsatzsteuer.  Le taux normal de cette dernière s’élève à  19%.

Cependant, un taux réduit de 7% s’applique aux denrées alimentaires, aux transports public, aux livres et magazines, hôtels et divertissements et aux produits de consommation courants et à certains services quotidiens.

En outre, la plupart des marchandises en provenance de l’Union européenne, les exportations en direction de pays non communautaires, le transport transfrontalier de biens vers et depuis des pays non communautaires ne sont généralement pas taxés.

Autres impôts

  • Premierement : l’impôt sur le culte, ou impôt sur la religion,  entre 8 et 9%. En effet, en Allemagne, Eglise et Etat travaillent « main dans la main ». En fait, le contribuable finance l’Eglise. De ce fait, catholiques ou protestants, tous les Chrétiens baptisés sont soumis à l’impôt sur le culte : le Kirchensteuer.
  • Ensuite : la contribution de solidarité, de 5,5%. En effet, elle fut mise en place en 1991, et devait financer la réunification. Cependant, les allemands y sont aujourd’hui majoritairement et souhaitèrent la voir disparaitre. Pour autant, Angela Merkhel vient de mettre en place son prolongement jusqu’à après 2019. Affaire à suivre donc.
  • Enfin : la taxe foncière (Grundsteuer), dont le taux varie en fonction de la catégorie du bien immobilier.

Vous aurez plus d’informations et de détails sur ces taxes et leur fonctionnement sur le site de la diplomatie allemande. 

Les déductions d’impôts

Entre outre, lorsque vous payez vos impôts en Allemagne, vous avez la possibilité de déduire un certain nombre de choses :

  • Les 2/3 des dépenses de garde d’enfants âgés de moins de 14ans
  • Les dépenses liées aux études, dans la limite de 6 000 euros
  • Les dons aux œuvres caritatives dans la limite de 20% de vos revenus
  • Les dépenses médicales
  • Les primes d’assurances dans la limite de 74% pour un montant de 14 800 euros maximums
  • Les déductions possibles des frais engagés pour acquérir ou maintenir votre salaire. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour une déduction forfaitaire de 1 000 euros sans avoir à fournir de justificatifs.

Informations complémentaires sur l’Allemagne

  • Travailler en Allemagne : Première puissance économique européenne d’Europe et 4ème puissance mondiale, la santé économique allemande est un facteur déterminant qui pousse les français à déménager en Allemagne. Ainsi, préparez-vous à tout découvrir sur le travail en Allemangne
  • Éducation : comprendre le système éducatif allemand pour assurer la bonne intégration de vos enfants.
  • Le systeme de santé allemand : Tout savoir sur le systeme médical allemand
  • Vivre en Allemagne : Bien préparer votre expatriation et bien s’intégrer dans le pays.

Enregistrer