Impôts en Thaïlande

Déménager dans un pays aussi paradisiaque que la Thaïlande exige quand même de savoir comment fonctionne le système fiscal dans ce pays. Cet article vous donnera tout les informations nécessaires avec de déménager en Thaïlande: impôts sur le revenu, taux d’imposition, déclarer ses impôts…La fiscalité Thaïlandaise est t’elle plus intéressante que la fiscalité française?

Fiscalité en Thaïlande

Déterminer sa résidence fiscale:

Selon le site de l’ambassade de France, vous serez considéré comme résident fiscal en Thaïlande si vous remplissez les conditions mentionnées ci-dessous:

  • Si vous êtes resté en Thaïlande pour une période continue de plus de 183 jours
  • Si votre source de revenu principal se trouver en Thaïlande

Vous maintenez votre statut de résident fiscal en France si:

  • Vus conservez votre foyer principal en France
  • Vous exercez une activité professionnelle salariée ou non en France
  • Vous conservez votre centre d’intérêts économiques en France
  • Si vous avez le statut d’agent de la fonction publique en activité à l’étranger sans être soumis à un impôt personnel sur l’ensemble de vos revenus

Impôt sur le revenu:

Si vous êtes résident fiscal en Thaïlande vous  devrez vous acquitter de l’impôt sur le revenu. De plus vous devrez aussi payer un impôt sur le revenu sur les revenus qui proviennent de l’étranger à partir du moment où ces revenus sont touchés en Thaïlande.

De plus, toute situation est différente mais il se peut que vous ayez le droit à des réduction d’impôts en prenant en compte votre situation personnelle (nombre d’enfants à charge, pension alimentaire, cotisation santé…)

De manière générale, vous trouverez ci-dessous le taux d’imposition par tranche de revenu:

RevenuTaux d’imposition
Inférieurs à 150 000 Bahts0%
De 150 001 à 500 000 Bahts10%
De 500 001 à 1 million Bahts20%
De 1 à 4 millions Bahts30%
Supérieur à 4 millions Bahts37%

Eviter la double imposition:

Si vous recevez des revenus de Thaïlande et de France ou si vous recevez des revenus d’un pays tout en vivant dans l’autre pays vous n’aurez pas à payer les mêmes impôts dans les deux pays. En effet, une convention fiscale entre la France et la Thaïlande a été signée en 1974 pour éviter une double imposition sur vos revenus.

  • Les non-résident ne sont imposés que sur leur revenu de source française: en effet, le salaire est imposable dans l’état d’exercice de l’emploi (sauf si le  séjour est inférieur à 183 jours)
  • Selon la convention, les pension de retraite sont imposable dans l’Etat de source

Impôts en Thaïlande

Déclaration des impôts en Thaïlande:

Pour déclarer ses impôts en Thaïlande il faut faire les démarches nécessaires pour obtenir le numéro d’identification fiscale (TIN) dans les 60 jours suivant votre premier salaire. A fin d’obtenir ce numéro, il faut envoyer un formulaire dûment rempli au centre d’impôt local ou régional avec les documents suivant:

  • une photocopie de votre alien card
  • une photocopie de votre permis de travail
  • une photocopie de votre passeport
  • une photocopie de votre carte de crédit
  • un justificatif de domicile

Autre taxes:

Autre que l’impôt sur le revenu, la TVA a été mise en place en Thaïlande depuis déjà quelques années. Elle remplace la Taxe sur les entreprises. Son taux standard est de 7%.

Cependant, certaines activités son exemptées de la TVA:

  • L’exportation de marchandises
  • Les services rendus en Thaïlande et utilisés en dehors de la Thaïlande
  • Les avions ou les navires qui se livrent au transport international

Il existe aussi en Thaïlande l’impôt sur les sociétés calculé avec le profit net. Voici les taux par tranches de profits nets:

Profits netsTaux d’imposition
0 à 300 000 THB0%
300 000 à 3 000 000 THB15%
Plus de 3 000 000 THB20%

Si vous êtes résident Thaïlandais, vous serez imposé sur vos revenus mondiaux. Les non résident sont imposé seulement sur les revenus d’origine Thaïlandaise. Les non-résident doivent cependant payer la TVA.