Déménager en Thaïlande

Déménager en Thaïlande nécessite une certaine préparation. Voici tout ce qu’il faut savoir pour votre expatriation en Thaïlande. De plus, vous trouverez en fin de cet article, un moyen d’obtenir 5 devis de déménagement gratuits.
Cliquez sur l’un des thèmes suivants pour y passer directement :

Démarches administratives pour déménager en Thaïlande

Pour déménager en Thaïlande, il vous faudra un visa. Il en existe plusieurs types de visa : le visa tourisme est valable 60 jours, une extension de 30 jours peut être délivrée sur place, le visa non-immigrant est valable 90 jours, il est destiné aux retraités, aux étudiants et aux séjours d’affaires. Vous pourrez également obtenir un délai supplémentaire en franchissant la frontière. Pour obtenir un permis de travail, il faudra d’abord passer par un visa non-immigrant et être en possession d’une offre d’emploi. Attention à ne pas dépasser la durée de séjour autorisée, vous risquez une amende de 500 baths par jour soit, 13€ voire une interdiction de séjour sur le territoire. Pour la demande de visa, adressez-vous à l’ambassade de Thaïlande en France.

Prix moyen d’un déménagement en Thaïlande

Vous vous doutez bien que déménager en Thaïlande est bien plus onéreux que de déménager dans un pays frontalier. Et puisque qu’il y a une grande distance à parcourir, il faudra passer par un container. Disons que les prix varient entre 1500 et 6000€ pour vous donner une fourchette (assez large tout de même).
Notez que le coût est divisé ainsi :

Service% du coût
Emballage30%
Récupération30%
Transport40%

Mais pourquoi un telle différence de prix? Comment réduire cet écart? Toutes les réponses se trouvent sur notre page dédié au prix d’un déménagement international.

Économisez jusqu'à 40% !
Demander 5 devis gratuits

Conseils pour bien déménager en Thaïlande

Une expatriation en Thaïlande se prépare bien avant le départ. Et croyez-nous, l’étape déménagement peut être simplifiée en 4 astuces.

En premier lieu voici le conseil le plus utile pour tout déménagement. Réalisez une liste exhaustive de vos biens en y ajoutant le plus de détails possibles. Certes cela prend du temps mais vous en gagnerez plus lors de demande de devis par exemple. De plus, beaucoup de contrôles frontaliers ou d’entreprises de transport la demandent. Ajoutez à cela le fait qu’il vous sera plus facile de constater un oubli, une perte ou un vol.
Pour la réaliser, nous vous conseillons de la faire sous forme d’un tableau avec comme colonnes : Le type de bien, le nombre de biens, ses dimensions ou son volume (même une approximation est utile), quelques remarques sur son état, le numéro du carton (conseil suivant)… Quelques photos, particulièrement pour vos biens les plus précieux, sont toujours un plus pour votre liste.

Deuxièmement, lors de l’emballage des biens, nous vous conseillons de numéroter vos cartons en fonction des biens ou de la pièce. En effet, écrire des indications comme « Livres 1/2 » ou « Chambre Laura 2/3 » sur le coté de votre boite ne fera qu’améliorer l’étape de déballage. Encore une fois, cette astuce peut vous aider à constater un oubli ou une perte. Et comme nous vous le disions au dessus, vous pouvez ajouter votre numéro de carton dans votre liste de biens.

Voici un conseil primordial que beaucoup oublie, consultez les avis en ligne à propos des déménageurs. Internet est un outil magique pour cela. Tapez le nom de l’entreprise sur Sirelo et sur des moteurs de recherche et regardez les notes et avis donnés. Pour une première idée, vous pouvez aussi visitez notre classement des 10 meilleurs déménageurs internationaux.

Enfin, notre dernier conseil n’est pas quelque chose nécessitant un effort physique. En effet, ce conseil est la contraction d’un service : l’assurance déménagement. Vous allez déplacer vos biens à l’autre bout du monde, et malheureusement vous n’êtes pas à l’abri d’un imprévu. Il vaut mieux souscrire à ce type d’assurance qui coûte entre 1 et 2% du prix, plutôt que de devoir mettre la main au portefeuille en cas de pépins.

Déménager en Thailande

Check-list « à faire » en France et sur place

Il est toujours bon de rappeler que déménager à l’autre bout du monde nécessite une organisation optimale. On pense toujours pouvoir se rappeler de ce qu’il faut ou faudra faire mais malheureusement ce n’est rarement le cas. Voici donc une liste pour vous rappeler tout ce qui est indispensable à faire pour déménager en Thaïlande.

Avant

  • Ne pas oublier de faire faire plusieurs devis de déménagement : comparez-les
  • Changer son foyer fiscal : Et oui, les impôts seront toujours là, donc évitez de les payer 2 fois.
  • Faites vous vacciner : Bien qu’il n’y ait pas de vaccins obligatoires, certain sont fortement recommandés. Toutefois, ces recommandations dépendent des zones du pays vers lesquels vous vous dirigez. Les vaccins contre la rage, la fièvre jaune, les hépatites A et B et la typhoïde sont les plus recommandés puisque ces maladies sont endémiques en Asie du Sud-Est. Consultez la page de France Diplomatie dédiée pour plus de détails.
  • Demander son permis de conduire international : Valable pour les 3 premiers mois de votre séjour, il est en théorie obligatoire. Il ne vous sera pas beaucoup demandé mais il est indispensable en cas d’accidents. La demande se fait via le site du Service Public.
    Une précision importante, soyez vigilants en Thaïlande, la règle de priorité est souvent attribuée au plus gros véhicule.
  • Emmener des produits puissants contre les moustiques : Toujours dans un but de prévention, le paludisme (ou malaria) est assez présent dans le pays. N’Hésitez pas à vous équipez de moustiquaires.

Après :

  • S’inscrire sur le programme Ariane de France Diplomatie : Programme dirigé par le Ministère des Affaires Etrangères, le programme Ariane vise à se signaler à l’étranger. Il est très recommandé de le faire lorsque l’on s’expatrie. L’inscription se fait en ligne, gratuitement, et directement sur le site de France Diplomatie dédié au programme Ariane.
  • Faire changer son permis de conduire : Pour tout séjour de plus de 3 mois, un permis de conduire thaï vous sera demandé. Pour changer votre permis français, adressez vous directement au service des transports de Bangkok (ou son équivalent dans votre province). Dans un premier lieu, un test d’acuité visuelle sera fait pour attester de votre capacité à conduire.
    Voici les documents à présenter :
    – Un certificat médical (fait par un médecin quelconque pour quelques 100 THB soit 3€)
    – 4 photos d’identité
    – Votre permis international et sa copie ainsi que votre visa
    – Votre passeport et sa copie
    – Un formulaire attestant de votre résidence (contrat de travail, lettre de l’immigration Thaïe, ou lettre de l’ambassade)
  • Ouvrir un compte en Banque : En pratique, il est possible d’ouvrir un compte en banque mais certaines banques refusent l’ouverture de compte aux étrangers. Ne vous découragez pas et allez vers une autre. Les banques comme Kasikorn Bank ou Bank of Thailand sont les plus souples pour les étrangers. Toutefois, il est généralement obligatoire d’avoir un visa non immigrant B (travail pendant 90 jours) ou bien un visa retraite ou mariage. En tant qu’étudiant détenteur d’un visa ED, il est aussi possible d’ouvrir un compte en banque mais en présentant une preuve de type certificat de scolarité.
    Les documents suivants vous seront demandés :
    – Votre passeport
    – Une adresse en Thaïlande
    – 1000 THB (environ 27€)
    – 300 THB pour recevoir votre carte de paiement VISA (environ 8€)
    Notez cependant que les virements entre comptes français et comptes Thaïs prennent généralement un délai de 3 à 7 jours.
  • Faire reconnaître vos diplômes : Il est parfois demandé une traduction de vos diplômes. Adressez vous directement à l’ambassade de France en Thaïlande.
  • Faites une réserve d’eau : Comme vous le soupçonnez certainement, les conditions sanitaires en Asie ne sont pas les mêmes qu’en Europe. Il faudra proscrire l’eau du robinet et privilégier l’eau en bouteille.

Prenez aussi le temps de lire notre rigoureuse check-list pour déménager à l’étranger. Elle vous guidera dans votre déménagement afin d’optimiser votre organisation. Nous l’avons préparé de la manière la plus complète possible.

Importer son véhicule en Thaïlande

Si vous souhaitez déménager en Thaïlande en y important votre véhicule, sachez que ce dernier doit avoir moins de 10 ans sur sa carte grise (exception pour les voitures de collection).
Pour importer votre véhicule en Thaïlande, une demande de permis d’importation devra être réalisée auprès du ministère du Commerce Thaïlandais.Pour cette demande, vous devrez être en mesure de présenter :

  • Une copie de votre visa (et votre permis de travail dans le cas d’un emploi)
  • Le formulaire de déclaration d’importation remplie
  • Carte grise et autres documents de votre véhicule

Une fois le véhicule importé, il va falloir le faire immatriculer. De plus, l’assurance est obligatoire en Thaïlande. Il est plutôt conseillé d’acheter un véhicule directement sur place sachant que la conduite se fait à gauche.

expatriation en Thaïlande

Emmener son animal de compagnie en Thaïlande

Importer votre petite boule de poils en Thaïlande n’est pas vraiment difficile. Si tous les papiers et démarches son en règle, aucune mise en quarantaine sera effectuée. Mais soyez très rigoureux avec les démarches à respecter pour importer un animal en Thaïlande :

  • Faire un passeport animalier
  • Un certificat de santé traduit en anglais et établi par un vétérinaire
  • Un vaccin contre contre la leptospirose au moins 21 jours avant le départ (ou avoir un test de leptospirose négatif 30 jours avant le départ)
  • Vaccins contre la maladie de Carré, l’hépatite et la parvovirose, avec un vaccin homologué au moins 21 jours avant le départ.

Pour plus de détails sur ces conditions, nous vous recommandons de consulter la page de l’ambassade de Thaïlande en France qui y est consacrée.
Et oui, déménager en Thaïlande avec vos petites bêtes nécessite un grand nombre de précautions, mais rappelez vous que c’est pour leur bien.
Attention, sachez que les races de chien Pitbull et American Staffordshire Terrier sont formellement interdites sur le sol thaïlandais.

Le coût de la vie en Thaïlande

La vie en Thaïlande est environ 3 fois moins chère qu’en France. Vous pourrez déguster un plat local pour 1,50€ ou boire un smoothie à base de fruits frais pour 1€. Par contre, les produits français sont extrêmement cher, notamment les produits laitiers, il faudra donc revoir votre alimentation si vous voulez faire des économies… De même pour tout ce qui est des produits d’importation en général, des produits de cosmétique et automobiles.

Statistiques de la villePrix par ville
VilleQualité de viePouvoir d'achatSécuritéSoins de santéCoût de la viePollution
Bangkok232960233775
VillePrix du cappuccinoPrix 1L de laitPrix de douze œufsLoyer d'un appartement de 3 chambres
Bangkok€ 1,86€ 1,25€ 1,55€ 1.180,50

Se loger en Thaïlande

Les loyers sont moins élevés qu’en France, un appartement de 50 m2 vous coûtera environ 350-400€ à Bangkok, il faudra compter 1 100€ pour une villa avec 3 chambres et piscine à Phuket. Vous pourrez donc vous offrir une villa avec piscine pour le prix d’un appartement à Paris. Il faut savoir qu’un étranger ne peut pas acheter un terrain en Thaïlande, il peut seulement être propriétaire du bien construit sur le terrain. Il faudra donc louer un terrain si vous souhaitez construire.

Informations complémentaires sur la Thaïlande

  • Vivre en Thaïlande : Déménager en Thaïlande nécessite de s’adapter à une culture très différente de la nôtre. En effet, il est important d’adopter le bon comportement pour s’intégrer.
  • Le système d’impôts en Thaïlande : Comme nous vous le disions auparavant, déménager en Thaïlande ne vous empêchera pas de payer des impôts. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le système fiscal thaïlandais
  • Le système éducatif en Thaïlande : Si vous déménagez en Thaïlande avec des enfants, pas d’inquiétude, il existe plusieurs écoles françaises dans les grandes villes comme Phuket, Bangkok ou encore Pattaya. Vous pouvez également inscrire vos enfants dans une école internationale.
  • Travailler en Thaïlande : Trouver du travail en Thaïlande n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. La législation n’est pas en faveur des expatriés en termes d’emplois. Certaines professions sont également interdites aux étrangers telles que les métiers de la santé, de la comptabilité, de l’artisanat.
  • Le système de santé en Thaïlande : Déménager en Thaïlande nécessite de se poser la question de la couverture sociale. Il y a deux statuts possibles : le statut de salarié détaché et le statut d’expatrié.

Recevoir 5 devis pour déménager en Thaïlande

Sûrs de vouloir déménager en Thaïlande ? C’est compréhensible. Il vous reste donc à trouver un déménageur international. Mais là encore, il faut bien prendre son temps pour comparer les prix, les avis…
Voici donc un moyen de se détendre. Remplissez ce formulaire en ligne qui nous indiquera quelques infos sur votre déménagement (villes concernées, type de déménagement et infos de contact) et nous nous occupons du reste. Nous comparerons les différents déménageurs et élirons les 5 meilleurs. Ces derniers vous feront parvenir les devis en 2 jours. Quoi de mieux que de recevoir 5 devis de déménagement international en ne faisant qu’une demande? Une pierre, 5 coups. Et autre bonne nouvelle, ce service est 100% gratuit !