Les visas aux Etats-Unis

Déménager aux Etats-Unis demande beaucoup de préparation. Que vous souhaitiez travailler, accompagner votre conjoint ou participer à un programme d’échange, vous aurez besoin d’un visa. Il en existe plusieurs types et les démarches sont assez complexes, il est donc important de savoir quel visa est le plus adapté à votre situation.

Les visas aux Etats-Unis

Les Etats-Unis n’étant pas un pays européen, vous aurez besoin de l’ESTA pour mettre le pied sur le territoire américain. L’ESTA est une autorisation de voyage électronique qui vous permet de rester aux États-Unis jusqu’à 90 jours. Ce document est destiné à un séjour touristique, vous ne pourrez donc pas exercer une activité professionnelle, ni même faire un stage avec l’ESTA. Cela vous permettra cependant de passer quelques semaines dans le pays avant de prendre la décision de vous y expatrier.

Les catégories de visas

Les visas aux Etats-Unis sont de plusieurs types, on distingue le visa immigrant, aussi appelé carte verte, du visa non-immigrant. Ce dernier permet de travailler et d’étudier sur le territoire américain pour une durée déterminée.

  • (B) Visiteur : Affaires, tourisme, soins médicaux. Permet de séjourner jusqu’à 6 mois aux Etats-Unis pour des réunions professionnelles, recevoir des soins médicaux ou rendre visite à de la famille.
  • (C) Transit : pour les personnes voyageant entre deux pays, ayant leur correspondance aux Etats-Unis.
  • (K) Visa Fiancé : ce visa permet à un étranger fiancé à un citoyen américain de séjourner aux Etats-Unis avant le mariage. Le mariage doit avoir lieu dans les 90 jours après l’arrivée de la personne étrangère. Il est plus prudent de faire la demande de ce visa plutôt que d’entrer sur le territoire en tant que touriste. En effet, le gouvernement pourrait avoir des doutes sur la personne étrangère et ne pas lui accorder la carte verte.
  • (F) / (M) Etudiants universitaires : destiné aux étudiants inscrits dans une école américaine.
  • (J) Programme d’échange : pour les participants à un programme d’échange.
  • (D) Membre d’équipage : les personnes servant à bord d’un navire ou d’un avion ont besoin de ce visa (hôtesse de l’air, pilote, cuisinier…)
  • (I) Médias et journalistes : Pour les médias étrangers en tournage aux Etats-Unis.
  • (E) Treaty Investor : il faut investir au minimum 500 000 $ pour obtenir ce visa qui donne droit après 1 an à la carte verte.
  • (H, Q, P, L, O, R) Travailleurs temporaires ou stagiaires : visitez notre page travailler aux Etats-Unis pour plus d’informations.

En ce qui concerne les frais pour une demande de visa, ils s’élèvent à 190 dollars pour les demandeurs d’un visa de travail temporaire, à 205 dollars pour un visa E, à 265 dollars pour un visa K et à 160 dollars pour les autres types de visas.

Obtenir la Green Card

La carte verte est le sésame qui permet de résider et de travailler aux Etats-Unis sans passer par la case visa. Il existe plusieurs moyens de l’obtenir :

  • Le parrainage par un employeur américain : cette méthode est la plus rapide mais nécessite que votre employeur en face la demande. En théorie, il faut prouver que vous êtes la seule personne qualifiée pour cet emploi afin de protéger les travailleurs américains. Si vous êtes reconnu à l’international pour votre talent extraordinaire dans le domaine des arts, des sciences, de l’éducation, des affaires ou des sports, vous aurez plus de chances de devenir résident permanent aux Etats-Unis.
  • Le parrainage par la famille: si un membre de votre famille proche est citoyen américain il peut vous permettre d’obtenir la carte verte en vous parrainant.
  • En investissant aux Etats-Unis : il faudra investir au minimum 500 000 $ pour obtenir la résidence permanente
  • La loterie : le hasard fait bien les choses comme on dit, chaque année 50 000 green cards sont offertes aux ressortissants étrangers qui participent au tirage au sort dont 500 français. Pour participer à cette loterie, rendez-vous sur le site du gouvernement, Dvlottery.state.gov

Il faut savoir que les délais d’obtention sont très longs, entre 2 et 8 ans selon votre situation. Il est conseillé de faire appel à un avocat spécialisé pour les démarches administratives.

Enregistrer