Travailler en Thaïlande

Trouver un emploi en Thaïlande n’est pas chose facile. Différences culturelles, langue, équivalence des diplômes, niveau de salaire, autant de difficultés auxquelles il faut faire face. Travailler en Thaïlande n’est pas pour autant impossible, il suffit de connaître le marché de l’emploi et de suivre quelques conseils pour s’adapter.

Travailler en Thaïlande

Le marché de l’emploi

L’économie thaïlandaise est basée principalement sur l’agriculture, les industries électroniques, sidérurgiques et automobiles. Les secteurs du tourisme et de la finance se sont beaucoup développés ces dernières années et emploient près de 40% de la population. Les profils les plus recherchés sont les commerciaux et les ingénieurs. En Thaïlande, on recherche également des étrangers qualifiés pour occuper des postes à responsabilités. Si vous êtes à la recherche d’un job, l’hôtellerie et la restauration sont des secteurs qui recrutent notamment les groupes internationaux. Le Club Med est présent en Thaïlande, pourquoi ne pas tenter votre chance ?

Business étiquette

La manière de faire des affaires en Asie est totalement différente de ce que l’on connait en Europe. Si vous voulez réussir vos négociations ou tout simplement être capable de travailler avec les thaïs, vous devrez vous adapter à leurs coutumes et être patient !

La tenue vestimentaire en Thaïlande doit être formelle, sobre et soignée car les thaïs jugent beaucoup sur l’apparence. Pour saluer, inutile de préciser que la bise est à proscrire. Les thaïs vous serreront certainement la main car ils savent que cette pratique est courante pour saluer à l’étranger. Si vous voulez faire bonne impression, utilisez le Wai. Il suffit de joindre vos mains au niveau du menton (personne de même statut social) ou du nez (personne de statut social plus élevé). C’est un signe de respect qui est enseigné dès le plus jeune âge.

La société thaïlandaise est très hiérarchique, le statut social est donc important. Il faut montrer des signes de respect envers ses supérieurs et envers les personnes plus âgées que vous. Perdre la face en public est impensable pour les thaïs, avoir un comportement agressif, être dans la confrontation ou critiquer ouvertement est très mal vu. Nouer des liens avec les thaïs prend du temps, ils  préféreront faire des affaires avec une personne qu’il respecte.

En Thaïlande, il faut être vigilant à la communication non-verbale car elle a plus de valeur que vos paroles pour les thaïs. Ils ont également des difficultés à dire non, il faudra parvenir à décrypter leur désaccord en analysant leur gestuel. Pour faire des affaires en Thaïlande, il est préférable de maîtriser le thaï mais l’anglais sera suffisant. Cependant, si vous occupez des fonctions d’encadrement, il sera plus difficile de communiquer sans parler thaï.

Travailler en Thaïlande

Trouver un emploi

Avant de commencer sa recherche d’emploi en Thaïlande, il faut être conscient que le marché du travail est assez fermé aux étrangers et qu’un permis de travail est nécessaire. Certaines professions sont d’ailleurs interdites aux expatriés comme la médecine ou la comptabilité, vous pouvez consulter la liste établie par L’Alien Employment Act. Si vous êtes qualifié et audacieux, vous avez tout de même des chances de trouver un emploi.

Le tourisme est un secteur qui offre des opportunités d’emploi aux français. Si vous êtes instructeur de plongée par exemple, vous avez des chances de vous faire embaucher par un centre de plongée, comme cela a été le cas pour Guillaume. Vous pouvez également envoyer des candidatures spontanées aux entreprises internationales, dans ce cas, vous n’aurez pas à faire face aux difficultés liées aux différences culturelles. Renseignez-vous auprès de la chambre de commerce Franco-Thaï, on pourra vous conseiller et rechercher des offres d’emploi sur des sites spécialisés.

Un autre moyen de pouvoir travailler en Thaïlande est de se lancer en freelance dans le digital. Vous pouvez alors gérer votre emploi du temps et profiter des avantages que la Thaïlande a à offrir. L’Ambassade de France recrute régulièrement, cela ne concerne que peu de personnes mais si vous avez les compétences nécessaires cela peut être une opportunité.

Enfin, si vous êtes à la recherche d’un poste d’enseignant, il est possible de postuler auprès des lycées français, notamment celui de Bangkok. Certaines conditions doivent être respectées, renseignez-vous bien sur l’équivalence des diplômes.

Enregistrer